Créée en 1969, la compagnie coréenne est encore l’une des références du raffinement asiatique et du voyage aérien. Avec 13 villes européennes desservies, elle accueille dans ses avions près d’un passager sur trois entre l’Europe et la Corée. Présente sur tous les continents, Korean Air a transporté plus de 26 millions de passagers en 2016 en opérant plus de 460 vols par jour vers 123 destinations et 43 pays avec une flotte de 169 appareils, dont 10 A380.

Depuis 2015 la compagnie, qui est aussi l’un des quatre membres fondateurs de l’alliance Skyteam, vole quotidiennement entre Séoul et Paris en A380 et a depuis développé des codeshare avec son partenaire Air France KLM sur le réseau européen pour des correspondances facilitées à Paris et à Séoul. Du côté du continent américain Korean Air s’est récemment associée à Delta Air Lines pour créer une nouvelle joint-venture sur le marché transpacifique et devraient prochainement mettre en place un codeshare entre l’Amérique et l’Asie avec sa puissante consœur américaine. Rappelons aussi que Korean Air dessert toute l’année Vancouver au Canada et opérera pendant l’été 1 vol quotidien en Boeing 789-9 entre Toronto et Séoul-Incheon, au lieu de 5 fréquences hebdomadaires le reste de l’année.

nouveau Terminal 2 de l’aéroport de Séoul-Incheon

Depuis le début de cette année, Korean Air dispose à l’aéroport de Séoul-Incheon d’un nouveau hub implanté dans Terminal 2, considéré comme l’un des plus modernes au monde avec son service automatisé innovant et qui regroupe désormais toutes les opérations aériennes des membres de l’alliance Skyteam, dont Air France et Delta.

/// Une histoire d’amour avec Paris

Quotidiennement l’A380 Korean Air, le fleuron de la flotte, se pose sur le tarmac de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle. La compagnie asiatique est particulièrement bien implantée en France, où elle est présente depuis maintenant plus de 45 ans et a fait le choix d’y implanter son siège social européen. Si la fréquentation de la ligne Séoul-Paris a chuté temporairement en 2016 suite aux attentats sur le territoire français, le nombre de passagers est reparti à la hausse dès 2017 pour finalement atteindre un niveau supérieur à celui d’avant les attentats. Chaque année environ 100 000 passagers français sont accueillis en Corée et Korean Air en a accueilli 30 000 à bord des A380 en 2017. Avec son partenaire Air France, qui propose aussi 1 rotation par jour vers la Corée en Boeing 777, les deux compagnies proposent donc deux vols quotidiens entre la France et la Corée. Parallèlement, pour les besoins de transport de marchandise entre les deux pays, Korean Air opère 2 rotations par semaine en Boeing 777 cargo.

A Paris la compagnie coréenne propose une configuration d’A380 exclusive de seulement 407 sièges répartis en trois classes dont nous reparlerons plus bas. Suivez-le guide et laisser vous séduire.

/// Le détail est dans l’assiette

La recherche et l’amour de l’excellence autant que du raffinement gastronomique, deux choses qui réunissent la France et la Corée, se retrouve bien sûr à bord des A380 Korean Air. Korean Air est en effet la seule compagnie aérienne à posséder sa propre ferme. Le « Jedong Ranch » donc, où sont cultivés tous les légumes bio utilisés pour la préparation des menus servis à bord, est situé sur les pentes du Mont Hallasan de l’île de Jeju. Pour se plonger directement dans l’esprit coréen, la compagnie fait découvrir la gastronomie coréenne et propose à bord des plats traditionnels comme le « Bibimbap », un plat typiquement coréen à base de riz mélangé à un assortiment de légumes, de bœuf, d’un œuf et de pâte de piment.

/// Toujours à la pointe de la modernité

Si de tout temps, l’une des choses les plus appréciées des voyageurs aériens reste le champagne servi avant le décollage, le passager n’est pas moins sensible à la qualité des avions qu’il emprunte et aux innovations présentes à bord, gages de sécurité et de confort pour ses déplacements. En la matière les passagers Korean Air ne sont pas à plaindre et voyagent à bord d’une flotte toujours à la pointe de la modernité et impeccablement entretenue. L’innovation et l’esprit pionnier sont dans l’ADN de la compagnie qui opère de nombreux types d’avions, dont les plus mythiques d’entre eux, le B748 et l’A380 qui occupent une place de standing sur le long-courrier aux côtés des B777 et B789.

Petit retour en arrière pour se souvenir qu’en en août 1975, elle devenait la première compagnie en Asie à recevoir et exploiter un avion Airbus, l’A300 MSN14 et en comptera jusqu’à 10 dans sa flotte, dont deux exemplaires uniques en version fret dont elle sera la seule cliente.

Bombardier CS300 Korean Air

Coté mono-couloir, le 25 décembre dernier Korean Air introduisait le Bombardier CS300 dans sa flotte devenant le premier transporteur asiatique à opérer l’avion de nouvelle génération du constructeur canadien. Elle a aussi passé commande pour 30 A321neo assortis de 20 options et de 50 Boeing B737 MAX 8s qui rejoindront sa flotte dans les années à venir pour couvrir les besoins de renouvellement.

/// L’A380, fleuron de la flotte

Korean Air a débuté l’exploitation de l’A380 dès l’année 2011, devenant le premier opérateur en Asie du nord et le 6ème au monde. Dix exemplaires du super-jumbo sont actuellement présents dans la flotte de la compagnie qui s’est vue remettre l’année dernière par Airbus, le prix d’excellence des A380 qui volent le plus. Une récompense qui vient saluer la qualité de la maintenance assurée en interne par Korean Air et la disponibilité remarquable de l’appareil pour les passagers de la compagnie. L’A380 est un avion particulièrement dimensionné pour répondre aux besoins des voyageurs d’affaires à savoir pouvoir arriver en bonne forme, reposé en ayant pu travailler à bord de manière à arriver dans les meilleures dispositions à ses rendez-vous.

« L’avion est très très apprécié par les passagers pour son confort, son silence et son espace à bord. » explique Ludovic Froidure, Directeur Général France, Scandinavie et Pays baltes de Korean Air « C’est un appareil dont nous sommes très fiers et très heureux. J’avoue que je le trouve personnellement super et c’est dommage qu’il ne soit pas plus déployé à travers le monde par toutes les autres compagnies. La cabine est très large et permet au passager de ne pas se sentir à l’étroit. L’avion est aussi très stable, on sent très peu les turbulences. » argumente le DG France. Si comme d’autres transporteurs, Korean Air a choisi de faire de l’A380 le fleuron de sa flotte long-courrier, elle a de son côté opté pour une configuration atypique, particulièrement peu densifiée, qui fait la part belle aux voyageurs d’affaires qui sont très nombreux entre la France et la Corée.

La cabine des A380 Korean Air, configurée pour accueillir seulement 407 passagers, permet en effet à la compagnie de déployer son imagination en proposant des espaces uniques à ses clients. « Si on regarde depuis Séoul, Paris est clairement la première destination sur l’Europe. Sur Paris c’est clairement l’avion idéal. C’est très bien de l’avoir et nous le conservons car nous arrivons à ce qu’il soit profitable sur la route. » conclut Ludovic Froidure. A titre indicatif, la configuration moyenne en nombre de passagers des principaux opérateurs A380 tourne autour des 516 passagers pour Emirates et Air France, de 484 pour Qantas, 509 pour Lufthansa, 507 pour Thaï Airways, 469 pour British Airways, 495 pour Asiana et 506 pour China Southern Airlines.

L’été dernier à l’occasion de l’arrivée de son 1er Boeing 787, la compagnie inaugurait une nouvelle Première Classe qui équipe désormais tous les nouveaux appareils long-courriers. Cette nouvelle Première Classe est actuellement déployée dans les avions plus anciens lors de leur passage en grande maintenance mais là encore, l’A380 Korean Air fait figure d’exception. Interrogé sur ses projets concernant la cabines Première des A380, la compagnie qui confirme que ses 1er exemplaires entrent en ce moment en grande maintenance, ne prévoit pas de modification à moyen terme.

Le pont supérieur des A380 Korean Airlines, au design chic et épuré, est exclusivement réservé à la clientèle d’affaires et n’accueille que 94 sièges-lits Prestige Sleeper pour plus de confort et un « Prestige class Bar longue » à l’avant de la cabine, couplé d’un espace détente très appréciable pour se relaxer ou sociabiliser.

L’aménagement du pont principal est lui aussi tout à fait remarquable avec 3 espaces distincts : une cabine Première classe située à l’avant de l’avion qui abrite 12 Cosmo Suite offrant confort et intimité aux passagers, le « Celestial Bar » dédié à la clientèle Première, la cabine Éco de 301 sièges et à l’arrière de la cabine un véritable espace de shopping Duty Free accessible aux passagers durant tout le vol.

Les vols directs quotidiens Korean Air depuis Paris-CDG vers Seoul-Incheon offrent en plus la possibilité de poursuivre son voyage pour rejoindre le Japon, l’Australie, la Nouvelle-Zélande ou encore Bali. Nul doute que le service précis et attentionné qui accompagne les A380 Korean Air est à même de continuer de séduire les voyageurs Éco, Affaires et les plus exigeants passagers de Première classe voyageant entre la France et la Corée et plus largement entre l’Europe et l’Asie.

En ce moment, Korean Air célébre l’arrivée des beaux jours avec une réduction de 5% à ses nouveaux adhérents SKYPASS qui pourra être utilisée lors d’un prochain achat en ligne sur le site de la compagnie koreanair.com ou via l’application mobile. Pour en profiter, RDV jusqu’au 31 mai 2018 sur le site internet de Korean Air pour s’inscrire à l’adresse suivante : devenir membre KSYPASS

visuels : Korean AIr – R.Khanna-Prade G.FévrierF.Péraudeau – Airbus et D.Gillaspia sous (CC BY-NC-ND 2.0)

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

Exprimez-vous en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.