L’opérateur japonais Broadcasting Satellite System Corporation (B-SAT) a sélectionné Arianespace dans le cadre d’un contrat clé en main entre l’opérateur japonais B-SAT et le fabricant de satellites SSL, pour le lancement en 2020 de son satellite BSAT-4b à bord d’un lanceur Ariane 5 depuis le Centre Spatial Guyanais à Kourou.

©arianespace

Depuis sa création, B-SAT a confié toutes ses missions à Arianespace qui a déjà lancé avec succès neuf satellites à son profit. BSAT-4b sera le 10e lancement pour B-SAT et il marque le 32e contrat de lancement de satellite géostationnaire commercial remporté par Arianespace au Japon.

Construit par SSL, une société de Maxar Technologies, à partir d’une plate-forme 1300, BSAT-4b est équipé de 24 répéteurs en bande Ku, pour une masse au décollage de 3 520 kg. Le satellite sera placé sur une orbite géostationnaire à 110 degrés Est, pour une durée de vie nominale de 15 ans environ. BSAT-4b servira de système de secours à BSAT-4a, lancé par Arianespace en septembre 2017. Il couvrira lui aussi l’archipel nippon et fournira des services de télévision directe (DTH) pour assurer une diffusion vidéo exceptionnelle en ultra-haute définition (UHD) 4K/8K pour les Jeux olympiques de Tokyo prévus en 2020.

/// Le leader sur le marché japonais

Ce nouveau contrat pour Arianespace confirme son statut de leader et de partenaire privilégié du Japon.En 32 ans d’activité au Japon, Arianespace a signé 32 contrats pour des opérateurs japonais, ce qui représente 75% des satellites géostationnaires commerciaux du pays.
. Depuis la mise en orbite de JCSAT-1 en 1989, trois ans après l’ouverture de son bureau à Tokyo, Arianespace a lancé un total de 30 satellites géostationnaires pour le compte des opérateurs japonais SKY Perfect JSAT (19 satellites lancés), B-SAT (neuf satellites lancés) et NHK (deux satellites lancés). En plus de ces 32 contrats, Arianespace a été sélectionnée pour le lancement de deux satellites commerciaux acquis conjointement par des opérateurs japonais et internationaux : Horizons-2 (lancé par Ariane 5 en décembre 2007) et Horizons 3e (en carnet de commandes), ces deux satellites appartenant à la co-entreprise Horizons détenue par Intelsat et SKY Perfect JSAT. Par ailleurs, cinq satellites construits par les industriels japonais Mitsubishi Electric Corporation et NEC (NEC Space Technologies – ex NEC TOSHIBA Space Systems) ont été mis en orbite par Arianespace.
Les prochaines missions d’Arianespace pour les opérateurs japonais seront : JCSAT-17 et Horizons 3e pour l’opérateur SKY Perfect JSAT d’une part, et BSAT-4b pour l’opérateur B-SAT d’autre part, sans oublier la mission BepiColombo d’exploration de la planète Mercure, développée par l’ESA en partenariat avec la JAXA, qui sera lancée par Arianespace en octobre 2018.

visuels : ESA – CNES – ARIANESAPCE

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *