Le conseil d’administration de De Lijn et le comité de direction de Brussels Airport Company ont donné leur feu vert au projet test pour aire circuler un bus électrique autonome à l’aéroport. Le véhicule toujours en développement pour ce projet sera l’un des premiers à rouler dans la circulation totalement mixte en Belgique.

En 2015, Brussels Airport Company et De Lijn ont conclu un accord de principe visant à mettre en circulation des shuttles autonomes à l’aéroport. Au terme d’études et du choix du constructeur, les deux entreprises soutiennent désormais toutes deux le projet test visant à évaluer la possibilité d’une navette autonome sur le terrain de l’aéroport.

/// Deux ans de tests de sécurité

Les tests des shuttles autonomes débuteront dans un premier temps sans passager. C’est le constructeur 2GetThere à Utrecht, qui testera en premier le dispositif après l’été 2019, avant que la navette n’arrive à Brussels Airport pour d’autres tests début 2020.En automne 2019, le constructeur 2GetThere organisera les premiers tests de véhicules sur ses propres terrains à Utrecht et si tout se passe bien, le premier bus autonome viendra à Brussels Airport début 2020 pour d’autres essais sur route à l’aéroport dans la zone d’entreprise de Brucargo. Cette première phase de test et de développement du bus autonome prendra deux ans. Pendant cette période, De Lijn et Brussels Airport Company mènerons tous les tests de sécurité nécessaires dans différentes conditions météorologiques et situations de circulation mais aucun passager, visiteur ou membre du personnel ne pourra encore monter à bord du bus pendant la période de test.

/// Mise en service pour les voyageurs à partir de 2021

Si l’évaluation de la première phase de test du projet se révèle positive, De Lijn et Brussels Airport Company déciderons de mettre en place les navettes autonomes à l’aéroport à partir de 2021. Les deux partenaires envisagent déjà de solution innovante pour organiser le transport de passagers, visiteurs et collaborateurs sur le trajet entre le terminal et Brucargo.

Début avril, le Groupe ADP exploitant français des aéroports parisiens, lançait l’expérimentation de deux navettes autonomes 100% électriques NAVYA, pour se déplacer au cœur de Roissypôle, le quartier d’affaires de l’aéroport. La navette NAVYA est de son coté actuellement tester à Roissy avec des passages.

/// L’aéroport de Paris Roissy test les navettes autonomes NAVYA

visuel : Brussels Airport & De Lijn

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *