La compagnie d’aviation d’affaires en propriété partagée basée à Luxembourg Jetfly, compagnie de lancement en Europe du PC-24, premier jet du constructeur suisse Pilatus. Polyvalent et performant, le nouveau bi-réacteur du constructeur suisse Pilatus Aircraft est si prometteur que le carnet de commandes, qui a d’emblée comptabilisé trois ans d’attente dès son ouverture, n’a pas encore été rouvert.

Deux des quatre exemplaires commandés par Jetfly seront livrés en 2018, les deux autres en 2019. Ils porteront la flotte à 30 avions et afficheront une livrée signée Philippe Starck. Le jet nouvelle génération capitalise sur ce qui a fait le succès du modèle phare de la marque, le Pilatus PC-12 dont Jetfly est le premier opérateur d’Europe avec une vingtaine d’exemplaires.

Présentant les mêmes vertus de confort et de flexibilité que son prédécesseur, le PC-12, mais affichant des performances d’un jet et une cabine plus spacieuse, le PC-24 est l’un des rare jets de l’histoire pouvoir à se poser sur une piste en herbe.Le PC-24 peut embarquer 6 à 8 passagers et dispose d’une grande porte cargo, caractéristique inédite pour cette catégorie d’avion. En croissant à une vitesse maximale de 815 km/h, il peut franchir jusqu’à 3 700 km.

Le PC-24 présente notamment une capacité hors norme de décollage et d’atterrissage courts et décoller à sa masse maximale sur une distance de 820 m, y compris sur des pistes en herbe et des terrains dits accidentés ; alors que les jets d’affaires de type « medium jet » concurrents ont besoin d’au moins 1200 m. Un atout qui permet à l’appareil de desservir la quasi-totalité des aéroports du monde, des plus grands aéroports internationaux aux plus petits aérodromes disposant de terrains non préparés.

visuels : Jetfly

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

Exprimez-vous en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.