La toute jeune compagnie belge contrainte de décaler le début de ses opérations long-courriers vers l’Asie, va louer l’un de ses Airbus A340-300 fraîchement rénovés à la compagnie française durant tout le mois de juin. Ainsi du 1er au 30 juin 2018, le vol quotidien d’Air France entre Paris-CDG et Libreville, au Gabon, sera opérée par un appareil et des équipages Air Belgium.

Alors que la ligne est normalement opérée par Air France en Boeing 777 avec une cabine en quatre classes dont 4 sièges La Première, les A340-300 Air Belgium propose trois classes :  Économique, Premium Éco et Business.

/// Une location gagnant-gagnant

Du fait de l’indisponibilité momentanée de pilotes au sein d’Air France, la compagnie a été contrainte d’affréter un appareil de la compagnie Air Belgium pour maintenir sont programme de vols jusqu’à la fin du mois de juin 2018. Contacté à ce sujet, Air France insiste sur le fait que la compagnie belge « a été spécifiquement sélectionnée, en respect des normes Air France de sécurité et de formation des équipages » et que ses passagers ayant réservé sur l’un des vols concernés ont été informés par courriel.

Le service à bord sera celui d’Air Belgium mais les passagers Air France devraient tout de même bénéficier d’une prestation et d’un catering amélioré, proche des prestations d’Air France. Dès le 1er juillet prochain la ligne sera de nouveau opérée directement par Air France en Boeing 777.

La location d’appareils entre compagnies, avec ou sans équipage, est une pratique très courante dans l’industrie. Si la pratique est souvent utilisée en cas d’imprévu, comme une panne sur un appareil ou un mouvement de grève, elle peut même se pratiquer durant une saison IATA complète, du fait des décalages pouvant exister dans la charge d’exploitation et les programmes de vols des compagnies. Cela permet de faire voler les avions inoccupés et de limiter les coûts de part est d’autre.

Rappelons qu’Air Belgium doit effectuer son premier vol à destination de Hong-Kong le 3 juin prochain mais qu’elle a dû décaler son lancement, initialement programmé mi-avril, et a aussi dû revoir à la baisse la fréquence des vols vers Hong Kong pour la phase de démarrage. Cette situation venait grignoter la rentabilité de la compagnie sur les premiers mois, alors même qu’elle disposait d’une flotte de deux A340-300 déjà opérationnels depuis avril et c’est donc tout naturellement qu’elle a pu louer un avion qui n’aurait pas ou peu volé durant cette période.

Air Belgium proposera ainsi 2 rotations hebdomadaires dès le 3 juin prochain, puis 3 rotations hebdomadaires en juillet au lieu des 4 initialement annoncées et passera enfin à 4 rotations par semaine entre la Belgique et Hong Kong dès le mois d’octobre.

visuels : JB.Rouer, G.Février et Air Belgium

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

2 réflexions sur “/// Air Belgium loue un de ses A340 pour assurer des vols Air France

  1. Cette compagnie a surtout des avions en mauvais etats. En 2 semaines d Operations sur le Gabon 2 incidents deja enregistres avec annulation de vol, sans assistance au sol fournie par AF aux passagers lesés. Un incident avant decollage et deuxieme en plein vol sur le meme appareil 10jours apres (!) fuite de kerozene avec atterrissage d urgence. AirFrance doit assurer la securité de ses passagers et non la brader avec des Compagnies non fiables!

Exprimez-vous en laissant un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.