Après des mois de travail aux côtés des autorités compétentes, Air Austral a obtenu le 13 juillet dernier l’approbation de la Direction Générale de l’Aviation Civile de l’Océan Indien pour exploiter de nuit la piste 16 de l’aéroport de Dzaoudzi et faire atterrir son Boeing 787. L’aboutissement d’un processus complexe de plus de 2 ans.

Lundi 16 juillet dernier, le vol UU976 en provenance de Paris-CDG a ainsi pu se poser pour la première fois de nuit à Mayotte vers 19h35 heure locale. Cette nouvelle perceptive va permettre à la compagnie d’optimiser son programme de vols et de proposer aux mahorais un plus grand nombre de fréquences entre Dzaoudzi et Paris-CDG.

En 2016, Air Austral avait fait le choix du Boeing 787-8, l’un des rares appareils à répondre aux contraintes de la piste de l’aéroport de Dzaoudzi pour proposer la première liaison directe entre le département de Mayotte et Paris CDG, offrant au passage une amélioration sans précédent des conditions de vols de et vers la Métropole. Depuis le 1er avril 2018, la compagnie propose 4 fréquences entre Mayotte et Paris, contre trois auparavant, et jusqu’à 5 fréquences en période de pointe. Cette 5ème fréquence, programmée en vol de jour entre Paris et Mayotte, entraine de facto un atterrissage de nuit sur l’aéroport de Dzaoudzi.

/// Objectif : des vols quotidiens de et vers la métropole

L’atterrissage de nuit à Mayotte répond à des contraintes spécifiques et plus précisément sur la piste 16, qui nécessitait des améliorations de balisage, ainsi qu’une formation spécifique des pilotes. En effet, la piste 16 de l’aéroport de Dzaoudzi est la piste la plus courte au monde pour un Boeing 787-8 et possède un seuil de piste réduit par la présence de la colline de Pamandzi. Son atterrissage nécessite donc des conditions météorologiques optimales et la visibilité était jusqu’à aujourd’hui restreinte. Air Austral a ainsi formé spécifiquement 5 équipages techniques, dont 3 sont aujourd’hui qualifiés.

D’importants travaux de mises aux normes des infrastructures ont également été réalisés sur le balisage lumineux de la piste et des obstacles, le marquage et récemment l’élagage des arbres arborant la piste d’atterrissage. Un processus d’acceptation de 2 ans aujourd’hui abouti auprès de l’Aviation Civile, qui permet à Air Austral d’envisager l’ouverture d’une 6ème fréquence dès l’hiver 2018, avec un objectif à terme, d’offrir à la clientèle mahoraise la possibilité de rejoindre la métropole quotidiennement.

/// Partir à la découverte de Mayotte en Boeing 787 Air Austral

visuels : CDT Mayotte & Air Austral

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *