Le constructeur européen a officialisé la mise en place courant 2019 d’une technologie de pointe issue d’une de ses start-up et qui devrait lui permettre de réduire de 20% les coûts d’expédition des structures vers les USA. Ce dispositif, qui pourrait révolutionner le secteur du transport maritime fait le lien entre l’univers maritime et aéronautique permettra à Airbus de réduire son empreinte environnementale industrielle globale de 8 000 tonnes de CO2 par an.

 

La voile automatisée SeaWing de AirSeas utilise la technologie parafoil pour remorquer les grands navires commerciaux et a été développée par une équipe d’ingénieurs d’Airbus engagés dans le domaine de l’environnement. Lorsqu’il est installé sur un navire, le SeaWing se déploie et fonctionne de manière autonome grâce à un système de collecte et d’analyse des données météorologiques et océaniques en temps réel qui optimise en permanence les performances en assurant une sécurité maximale. Si la force du vent diminue trop ou lorsque le remorquage n’est plus nécessaire, le SeaWing se replie automatiquement.

/// Tests grandeur nature dès 2019

Le concept SeaWing passe désormais la vitesse supérieure. Airbus a commandé une voile SeaWing pour être utilisée sur ses propres navires qui transportent les bouts d’avion entre les différents sites de production en Europe et aux États-Unis. Airbus testera le SeaWing au court de l’année 2019 avant une mise en service en 2020.

Conçu pour une intégration rapide sur quasiment tous les navires commerciaux en exploitation, le SeaWing avec son caractère simple et modulaire pourra être installé facilement lors d’une escale régulière des navires dans un port d’escale. Cette première commande et application du SeaWing grandeur nature devrait maintenant ouvrir la voie à d’autres contrats pour AirSeas sur des porte-conteneurs, des cargos ou des navires de croisière.

visuel : AirbusAAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

 


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *