La compagnie britannique, deuxième compagnie low-cost d’Europe, vient de publier ses résultats de trafic pour le mois de septembre 2018 et affiche une croissance de 14,2 % du nombre de passagers transportés par rapport à septembre 2017. Une forte croissance qui s’explique notamment par l’intégration des opérations depuis/vers Berlin Tegel suite à la faillite d’Air Berlin. Sur les 12 mois glissants, easyJet a transporté quelques 88,4 millions de passagers.

A320 easyJet G-UZHJ à Nice

En septembre, avec 10,2 % de capacité en plus, elle a opéré environ 55 500 vols et transporté 8 816 427 passagers, pour un taux de remplissage des vols qui s’établit à 92,8 %. Par ailleurs, elle a connu la journée la plus chargée de son histoire le vendredi 14 septembre, avec 330 000 passagers transportés sur 1 941 vols opérés sur son réseau européen, pulvérisant le précédent record du 8 septembre 2017, où 267 000 clients avaient été enregistrés.

/// Ventes et bénéfices toujours en hausse

Le mois dernier elle a débuter la commercialisation des sièges pour le printemps et l’été 2019 avec un succès insolent, puisqu’en une minutes 3 454 sièges ont été réservés, soit l’équivalent de 20 avions remplis en 60 seconde !

EasyJet a par ailleurs annoncé vendredi dernier ses prévisions financières pour l’exercice comptable 2017-2018. Malgré une permette attendue d’environ 160 million d’euro liée à l’intégration des opérations à Tergel, la compagnie orange prévoit un bénéfice net avant impôt d’environ 645 millions d’euros, en hausse de prêt de 40% par rapport à l’exercice précédent.

—♦—

⇓ A lire sur le même sujet ⇓

/// Avec un 5e avion basé à Nice, easyJet vise les 5 millions de passagers

visuels : G.Février et easyJet

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *