Airbus vient de rendre publique ses résultats consolidés pour les neuf premiers mois de 2018 et actualisé ses prévisions pour l’ensemble de l’exercice. Depuis le début de l’année, le chiffre d’affaires du groupe Airbus atteint les 40 milliards d’euros, soir une hausse de +6 %, avec un EBIT ajusté à 2,7 milliards d’euros. L’activité défense représente à elle seule 6,14 millions milliards d’euros.

Airbus A350-1000 Qatar

Airbus a enregistré 256 commandes nettes d’avions commerciaux, à comparer aux 271 avions commandés sur les 9 premiers mois de 2017. Depuis janvier 2018, les commandes brutes ont atteint 331 unités dont 58 A350. Les perspectives de l’avionneur européen demeurent robustes avec un carnet de commandes qui culminait à 7 383 avions commerciaux au 30 septembre 2018.
Les résultats des neuf premiers mois de l’année reflètent les bonnes performances de l’A350 et le profil des livraisons d’avions. Même si nous avons livré plus d’avions que l’année dernière à la même époque, il nous reste encore beaucoup à faire pour atteindre nos objectifs », a déclaré Tom Enders, Président exécutif d’Airbus et d’ajouter « Nos principales priorités opérationnelles continuent de porter sur les livraisons d’avions commerciaux et la sécurisation de la montée en cadence de production de l’A320neo. »

Airbus et Bombardier

S’agissant du programme A320neo, 222 exemplaires au total avaient été livrés à fin septembre 2018, contre 90 un an plus tôt à la même époque. En ce qui concerne le programme A330neo, l’A330-900 a reçu sa certification de type de l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) en septembre et le premier exemplaire devrait être livré prochainement. En parallèle, le programme A350 progresse à bon rythme et devrait atteindre son objectif de production de 10 exemplaires par mois d’ici la fin de l’année 2018. Les coûts récurrents du programme continuent de baisser grâce à la courbe d’apprentissage du développement de la version -900 qui profite à l’A350-1000. Airbus prévoit de livrer environ 800 avions commerciaux en 2018, en incluant désormais environ 18 A220 et le calendrier de livraison d’avions commerciaux révisé.

/// Airbus Helicopters :

Les commandes nettes d’hélicoptères s’élèvent à 230 unités, contre 210 unités au cours des 9 premiers mois de 2017. Durant le seul troisième trimestre Airbus Helicopters a enregistré 6 commandes de Super Puma et 36 de H145. Si le chiffre d’affaires recule de 11% comparé à la même période l’année dernière, avec 3 755 millions d’euros contre 4 197, l’EBIT ajusté d’Airbus Helicopters a progressé de +11 % pour atteindre 202 millions d’euros (161 millions d’euros sur les 9 premiers mois de 2017.

H225M Royal Thai Air Force

/// Airbus Defence and Space

Le chiffre d’affaires Airbus Defence and Space des 9 premiers mois reste stable à 7 051 millions d’euros mais l’EBIT ajusté d’Airbus Defence and Space progresse à 409 millions d’euros, contre 397 millions d’euros sur les 9 premiers mois de 2017. Les prises de commandes d’Airbus Defence and Space sur les neuf premiers mois de 2018 totalisent environ 5,0 milliards d’euros, en incluant le contrat de l’Allemagne en faveur du drone Heron TP.

A400M malaisien

S’agissant du programme A400M, Airbus a réalisé des progrès tangibles en ce qui concerne les capacités militaires et le plan de livraison et de rétrofit, en accord avec les objectifs fixés en février 2018 dans le cadre de la Déclaration d’intention (DoI) convenue avec l’OCCAR et les Nations partenaires, mais la transformation de cette DoI en avenant contractuel prend un peu plus de temps que prévu. Des risques demeurent, notamment en ce qui concerne le développement des capacités techniques, la sécurisation de commandes suffisantes à l’export dans les temps, la fiabilité opérationnelle des avions, et tout particulièrement des moteurs, et la réduction des coûts par rapport au nouveau référentiel.

visuels : Airbus

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *