Selon des informations exclusives révélées aujourd’hui par l’agence reuters.com, la compagnie indonésienne Lion Air souhaiterait revoir sa commande initiale de 190 appareils de type 737 MAX, estimée à 22 milliards de dollars au prix catalogue. Lion Air est le plus gros client à l’exportation de Boeing pour son modèle « nouvelle génération » de son mono-couloir.

Boeing 737 MAX 10

D’après l’agence de presse la compagnie réfléchirait même à une annulation de la commande, suite au crash d’un exemplaire flambant neuf à la fin du mois d’octobre ayant causé la mort de 189 personnes. Le co-fondateur de Lion Air, Rusdi Kirana, réagirait avec vigueur face à ce qu’il considère comme des tentatives de détourner l’attention de la part de Boeing, ce dernier pointant du doigt la responsabilité de Lion Air dans crash. Citant des sources proches du dossier, Reuters explique que le co-fondateur étudierait actuellement la possibilité d’annuler les commandes restantes « dès la prochaine livraison ».

Si aucune décision n’a encore été prise, cette annonce est une épine dans le pied du programme du constructeur américain qui est entré en service fin 2017. Les annulations unilatérales ne sont pas légions dans l’industrie, à fortiori lorsqu’elles portent sur un tel montant. Le transporteur chercherait plutôt à remettre la pression sur Boeing pour réouvrir des discussions commerciales autour du contrat géant et pourrait, à défaut d’obtenir une annulation, décrocher une ristourne pour calmer le jeu. La compagnie pourrait aussi tenter de revendre tout ou partie des créneaux de production à d’autres opérateurs.

—♦—

visuels : Boeing et AAF

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *