Pour son dixième lancement de l’année 2018, le sixième réalisé avec Ariane 5, Arianespace placera en orbite mardi 4 décembre 2018 les satellites GSAT-11 pour l’ISRO, l’Indian Space Research Organisation et GEO-KOMPSAT-2A pour le KARI, Korea Aerospace Research Institute. Le lancement VA246 du lanceur Ariane 5 en version ECA sera effectué depuis le Site de Lancement Ariane (ELA) à Kourou en Guyane française. A l’issue du vol VA246, GSAT-11 et GEO-KOMPSAT-2A seront, quant à eux, les 589e et 590e satellites lancés par Arianespace.

Le lanceur Ariane 5 sur sa zone de lancement à Kourou

Le lanceur Ariane 5 sur sa zone de lancement à Kourou

La Revue d’Aptitude au Lancement (RAL) s’est déroulée le lundi 3 décembre à Kourou pour autoriser les opérations de chronologie finale du lacement prévu mardi 4 décembre, le plus tôt possible dans la fenêtre de lancement suivante :

  • 15H37 à 16H53, heure de Washington, D.C
  • 
17H37 à 18H53, heure de Kourou, Guyane française
  • 
20H37 à 21H53, Temps Universel (UTC)
  • 21H37 à 22H53, heure de Paris
  • 
02H07 à 03H23, heure de Mumbai, le 5 décembre
  • 05H37 à 06H53, heure de Séoul et de Tokyo, le 5 décembre

La durée nominale de la mission du décollage à la séparation des satellites sera d’environ 33 minutes et 38 secondes pour atteindre l’orbite géostationnaire visée : altitude du périgée 250 km, altitude de l’apogée 35 726 km et une inclination de 3.5 degrés.

Le lancement d’Ariane 5 est à suivre ici en direct à partir de 21h20 heure de Paris

/// Les charges utiles du VA246

Installé en position haute sur le lanceur Ariane 5, GSAT-11 est un satellite de télécommunication opérationnel conçu et fabriqué par l’ISRO.

Positionné à 74° Est, GSAT-11, le plus gros satellite jamais construit par l’ISRO est basé sur la plateforme de nouvelle-génération I-6K et fournira des services de communication depuis l’orbite géostationnaire sur les bandes Ka et Ku, aussi bien sur les liaisons aller que retour. Fort d’une couverture par faisceaux multiples sur l’Inde continentale et les îles environnantes, GSAT-11 offrira, par rapport aux systèmes satellitaires INSAT/GSAT existants, d’importants avantages aux usagers. Sa durée de vie est estimée à plus de 15 ans. Deux satellites supplémentaires de l‘ISRO sont inscrits dans le carnet de commandes d’Arianespace : GSAT-31 et GSAT-30.

Installé en position basse sur le lanceur, le satellite GEO-KOMPSAT-2A est conçu pour mener des missions météorologiques et de surveillance de la météorologie spatiale dans le cadre du programme national développé par le KARI pour le gouvernement coréen.

Ce programme vise pour objectif de concevoir et exploiter deux satellites géostationnaires civils, GEO-KOMPSAT-2A et 2B. Construit par le KARI sur son site de Daejeon, GEO-KOMPSAT-2A est le deuxième satellite du KARI et le septième satellite sud-coréen à être lancé par Arianespace. Il sera placé en position orbitale à 128°2 Est afin de couvrir la région Asie-Pacifique, et aura une durée de vie nominale de 10 ans.

—♦—

visuels : ESA – CNES – ArianespaceAAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *