Pour son second lancement de l’année 2019 et le premier avec le lanceur Soyuz depuis Kourou, Arianespace placera en orbite les six premiers satellites de la constellation OneWeb dont l’ambition est de proposer un accès à Internet partout dans le monde.  Cette mission portera à 109 le nombre de satellites mis en orbite par Arianespace pour des constellations, ce qui démontre sa capacité unique à les déployer avec sa famille de lanceurs actuels et futurs.

— Suivez le lancement en direct —

Pour visionner la retransmission en direct du lancement avec les commentaires, rendez-vous sur cette page 20 minutes avant le décollage (voir horaires en bas d’article).

—♦—

/// Détail de la mission VS21

L’opérateur de satellites OneWeb s’est donné pour mission de fournir des services de communication planétaire grâce à une constellation de satellites de nouvelle génération qui assurera une connectivité sans faille, pour tous et partout dans le monde. Une fois déployé en orbite, la constellation OneWeb permettra aux terminaux utilisateurs compatibles avec une couverture 3G, LTE, 5G et Wi-Fi de rendre le très haut débit accessible partout dans le monde – que ce soit au sol, dans les airs et les mers.

Constellation OneWeb

Composée de 650 satellites environ, la constellation initiale de OneWeb sera mise en orbite par Arianespace, qui réalisera, d’ici à 2020, 21 lancements à bord du lanceur moyen Soyuz depuis trois bases spatiales (Kourou, en Guyane française ; Baïkonour, au Kazakhstan et Vostotchny, en Russie).

Le vol VS21 placera les six premiers satellites OneWeb appelés OneWeb F6, sur une orbite terrestre basse à 1 000 km d’altitude, à proximité de leur orbite opérationnelle. La charge utile totale de ce vol comprendra aussi quatre simulateurs de vol de masse (MFS) qui ne seront pas séparés du dispenseur (adaptateur de charge utile dédié).

/// Lancement à suivre en direct le 26 février

La Revue d’Aptitude au Lancement (RAL) se déroulera le lundi 25 février 2019 à Kourou dans le but d’autoriser les opérations de chronologie finale en vu du décollage du lanceur prévu le mardi 66 février 2019, à un instant précis :

  • 16h37mn, Heure de Washington DC,
  • 18h37mn, Heure de Kourou,
  • 21h37mn, Temps Universel,
  • 22h37mn, Heure de Paris,
  • 00h37mn, Heure de Moscou, le 27 février 2019
  • 06h37mn, Heure de Tokyo, le 27 février 2019.

La durée nominale de la mission du décollage à la séparation du satellite est de 1 heure, 22 minutes et 30 secondes.

—♦—

visuels : ESA / Airbus et OneWeb

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *