Consciente de sa responsabilité et des enjeux du développement durable de ses opérations, la compagnie française du groupe Air France – KLM s’est fixée comme objectif de réduire son empreinte environnementale, en améliorant ses procédures, notamment grâce à l’innovation. Pour se faire elle vient de débuter le remplacement progressif des moteurs thermiques des tapis qui chargent les bagages dans la soute des avions, par une motorisation électrique issue du recyclage.

Air France

Air France a choisi de s’associer avec la startup française CarWatt qui récupère les batteries lithium-ion usagées de véhicules électriques individuels et les recycle pour leur offrir une deuxième vie. Elle vient de mettre en service sur l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle le premier prototype opérationnel et étudie en ce moment la conversion de 10 tapis supplémentaires avec pour effet une réduction des émissions de CO2 de 3 tonnes par an et la réduction du bruit sur la plateforme. Le remplacement des moteurs thermiques par des versions électriques permet aussi à la compagnie de réaliser des économies en prolongeant la durée de vie de ces véhicules et en limitant les frais de maintenance associés.

Air France

—♦—

visuels : G.Février et Air France

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *