L’IoT ou Internet des Objets, vous connaissez ? C’est l’avenir de nombreuses industries et celle de l’aviation n’y échappera pas avec l’arrivée de la « cabine connectée » et de ses nombreux capteurs. Le principe général est de faire communiquer les équipements ou composants de l’avion via un système centralisé d’informations qui aidera les opérateurs à mieux servir leurs clients et à gagner en performance opérationnelle autant en cabine qu’au sol. Des fauteuils aux Galley en passant par les coffres à bagage, rien ne devrait échapper à cette tendance de fond dans les prochaines années.

Airbus cabine connectée

Le géant Airbus souhaite par exemple proposer une nouvelle plateforme digitale qui permettra d’interconnecter les équipements avec deux finalités : renseigner sur l’état des équipements pour permettre aux équipes de maintenance de programmer des interventions au plus juste niveaux et permettre aux équipages de mieux saisir les besoins des passagers pour offrir un service encore plus fiable et personnalisé. Cette plateforme, qui pourra être intégrée dans le cloud de Skywise, sera dans un premier temps disponible en retrofit et en linefit pour les appareils de la gamme A320 a précisé Airbus qui s’est associé à plusieurs équipementiers comme GateGroup pour la partie Galley, Recaro pour les sièges Eco et Stelia Aerospace pour les fauteuils Business. Stelia Aerospace, l’un des leaders mondiaux des fauteuils Première et Business classes, a profité de l’édition 2019 du salon Aircraft Interiors de Hambourg pour présenter mercredi un démonstrateur de fauteuil connecté.

/// Un service toujours plus personnalisé

Le fauteuil connecté imaginé par Stelia Aerospace permettra notamment grâce à ses nombreux capteurs de surveiller en temps réel les performances du matériel pour améliorer les cycles de maintenance mais c’est surtout la personnalisation de l’expérience passagers et du service que cible les industriels et les compagnies aériennes pour fidéliser leurs passagers Affaires, une clientèle très rentable.

Grâce à ses fonctions connectées, le fauteuil connecté offrira en effet la possibilité de pré-régler l’environnement selon les préférences du passager « frequent -flyer » et en la matière les possibilités sont assez larges : ambiance lumineuse, inclinaison et température en fonction des phases de vol mais aussi la pré-selection des programmes préférés du passager sur l’IFE(C) ou la pré-commande de nourriture ou de boisson à des heures prédéfinis. Mouchard, vous avez dit mouchard ? Grâce à de nombreux capteurs, le siège est en mesure de renseigner l’équipage sur le niveau d’activité du passagers (endormi, éveillé, siège vide,…) mais aussi de détecter une bouteille d’eau presque vide pour la remplacer par une pleine, un plateau repas terminé à débarrasser sanas attendre ou encore de signaler l’oubli par le passager d’un objet personnel sur le siège au moment du débarquement qui sera immédiatement signalé à l’équipage.

 

Des capteurs d’ambiances sonore sur chaque siège permettront à la fonction ANR semblable à celle des casques d’aviation, de réduire le bruit ressenti en cabine et de favoriser le repos du passager. D’un point de vue pratique pour la sécurité, le fauteuil connecté pourra aussi renseigner les PNC qui pourront visualiser en un clin d’œil si une tablette ou un dossier n’est pas relevé avant le décollage et l’atterrissage pour pouvoir intervenir.

Encore à l’état de démonstrateur, le fauteuil connecté de Stelia et développé à partir du siège Opal, qui a récemment été mis en service sur l’A330 Air Sénégal , équipera aussi les classes Business des futurs A330neo AirCalin et 787-10 Singapore Airlines. Ce sièges connecté, qui n’est donc pas encore commercialisable, montre le savoir faire à la pointe de la technologie de l’équipementier français et pourra être décliner par la suite sur l’ensemble des siège de la gamme Stelia Aerospace.

—♦—

visuels :  Airbus et Stelia Aerospace

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

Cyber monday


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *