La compagnie Azul Linhas Aéreas a reçu son premier exemplaire d’A330-900 (neo) pris en location auprès d’Avolon et devient la première compagnie aérienne en Amérique à recevoir et opérer sous peu l’A330-900. Rappelons qu’en septembre 2017 Azul a passé commande auprès du loueur pour cinq A330neo.

L’appareil MSN 1876 baptisé « O Mundo é Azul », immatriculé PR-ANZ, qui avait effectué son premiers vol le 11 janvier dernier est arrivée au Brésil ce week-end. Cet avion est aussi le premier des 15 A330neo commandés par Avolon.

F-WWYP Airbus A330 Neo Azul

L’A330neo doit  jouer un rôle clé dans l’expansion des marchés internationaux d’Azul grâce à son confort et à sa consommation de carburant par siège inférieure de 25% comparée à la génération précédente. L’A330-900 Azul est configurer avec 298 sièges à bord, soit 27 de plus que les A330 actuellement présent dans la flotte du transporteur, en configuration haute densité. L’intérieur de la cabine des A330-900 Azul proposera 3 classes services avec 34 sièges en classe affaires, 108 sièges Economy Extra et 156 sièges Economy.

Fondée en 2008, Azul est une compagnie brésilienne qui dessert aujourd’hui 108 destinations en Amérique du Sud, aux États-Unis et au Portugal. En france elle est le partenaire privilégié de la compagnie Aigle Azur dans laquelle David Neeleman, le fondateur d’Azul, est actionnaire majoritaire depuis 2017 à hauteur de 32%.

Airbus A330-941 neo Azul F-WWPY / MSN 1876 / PR-ANZ

/// La nouvelle version du « Widebody » best seller d’Airbus

Lancé en Juillet 2014, le programme A330-900 a reçu sa certification le 26 septembre 2018. Avec une envergure de 64m, soit 4 mètres de plus que l’A330ceo, l’A330neo bénéficie de nombreuse optimisations aérodynamiques, notamment sur sur les ailes dont les becs de bord d’attaque ont été redessinés, tout comme les carénages des systèmes d’extension des volets et les winglets. Le carénage de jonction entre les ailes et le fuselage est désormais en composite et permet de gagner en poids pour offrir des performances et des coûts d’exploitation exceptionnels.

Décliné en deux versions, l’A330neo peut accueillir quelques 250 sièges en configuration triclasse pour la version -800 et jusqu’à 400 passagers dans un aménagement en classe unique, tandis que l’A330-900, de plus grande capacité, disposera de 300 sièges répartis sur trois classes et peut accueillir jusqu’à 440 passagers dans un aménagement en classe unique haute densité. Airbus a souhaité proposer à bord des A330neo la même expérience et le même confort que sur les A350. L’A330neo bénéficie ainsi des nouvelles cabines Air Space, avec l’éclairage d’ambiance par LED, des coffres à bagages 6,5% plus grands et des toilettes modulaires « Space Flex » pour les rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite.

La version A330-900neo affiche une distance franchissable de 6550 miles nautiques et l’A330-800neo 7.500 miles nautiques. Ils sont tous deux motorisés par les moteurs Rolls-Royce Trent 7000. Proposé en différentes variantes de masses, l’A330neo peut voler jusqu’à 17 heures consécutives mais peut aussi efficacement être déployé sur des routes régionales. Coté exploitation, les performances aérodynamiques et la nouvelle motorisation permet à l’A330neo de consommer près de 25% de carburant en moins que la génération d’avion précédente. Il affiche en effet une consommation de carburant par siège jusqu’à 8% inférieure et des coûts opérationnels par siège de 6 à 7 % inférieurs à ceux affichés par son grand rival sur le segment le Boeing 787.

Au prix catalogue l’A330-800 est affiché au tarif de 259,9 millions de dollars US et 296,4 millions de dollars US pour la version A330-900.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

AAF /// END

visuels : R.Khanna-Prade et Eurospot


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *