Après un an d’expérimentation, le centre d’expertise aérienne militaire a validé  le 3 octobre dernier la première capacité opérationnelle nucléaire (PCO NUC) de l’A330 Phénix. L’appareil ravitailleur fait désormais partie intégrante du dispositif des forces aériennes stratégiques de la France.

Cette annonce confirme que l’avion est maintenant capable de réaliser la mission de dissuasion nucléaire depuis la base aérienne 125 d’Istres (BA 125) en ayant la pleine maîtrise de ses capacités de transport stratégique et de ravitaillement en vol intra et inter-théâtre pour accompagner les flottes de Rafale projetées en opération.

/// Livraison jusqu’en 2023

L’A330 Phénix doit à terme remplacer les ravitailleurs de type Boeing C-135 du groupe de ravitaillement en vol 2/91 « Bretagne », les Cotam A310 et A340 de l’escadron de transport 3/60 « Esterel ». Tous les A330 MRTT français sont équipés de la perche caudale ARBS (Aerial Refuelling Boom System), de nacelles de ravitaillement tuyau/panier sous la voilure et peuvent être aménagés de multiples façons pour transporter jusqu’à 272 passagers, emporter le module de soin intensif français « Morphée » ainsi que dix patients ou 88 passagers en version d’évacuation sanitaire.

Rappelons que la France a reçu son premier exemplaire d’avion ravitailleur multirôles Airbus A330MRTT, appelé Phénix dans l’Armée de l’air française, le 2 octobre 2018, sur un total de 12 exemplaires attendus d’ici à fin 2023, selon un calendrier accéléré à la demande de la France. A cette échéance, la flotte de Phénix française permettra de projeter 20 Rafale à l’autre bout du monde en 48 heures de temps.

—♦—

/// L’A330 MRTT Phénix intègre officiellement les forces aériennes françaises

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// END

visuels : Armée de l’Air



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *