Pour son quatrième lancement de l’année 2019 avec Ariane 5, Arianespace devait placer en orbite deux satellites de télécommunications pour des clients de longue date : TIBA-1 pour le compte du gouvernement égyptien et GX5 pour l’opérateur Inmarsat.

Le vol VA250, effectué depuis le Site de Lancement Ariane N°3 (ELA 3) à Kourou en Guyane Française était le 250e vol du lanceur européen Ariane, dont le premier lancement a eu lieu le 24 décembre 1979.

/// Mission et horaire de lancement du VA250

Le lanceur visera l’orbite géostationnaire suivante : altitude du périgée 250 km, altitude de l’apogée 35 726 km, inclination 5 degrés. La durée nominale de la mission (du décollage à la séparation des satellites) sera d’environ 34 minutes et 14 secondes.

/// Revoir le tir VA250 :

Pour visionner la retransmission en direct du lancement avec les commentaires, rendez-vous sur cette page 20 minutes avant le décollage.

/// Les charges utiles à bord d’Ariane 5 :

TIBA-1 est un satellite de télécommunications civiles et gouvernementales développé pour l’Egypte par Thales Alenia Space et Airbus Defence and Space en tant que co-maîtres d’œuvre, Thales Alenia Space étant mandataire du consortium. TIBA-1 sera la propriété du gouvernement égyptien qui en assurera l’exploitation.

TIBA-1

TIBA-1 sera le quatrième satellite à être lancé par Arianespace pour l’Égypte. TIBA-1 sera placé sur une orbite géostationnaire, il rejoindra son orbite opérationnelle à 35,5° Est.

GX5 est un satellite de télécommunications mobiles, construit par Thales Alenia Space pour Inmarsat. Cinquième satellite en bande Ka de la flotte Global Xpress (GX), GX5 sera le plus performant de la constellation GX, qui en moins de quatre ans est devenue le standard de référence pour les services de communications mobiles globales large-bande.

GX5

Localisé à 11° Est, GX5 fournira plus de capacité que l’ensemble de la flotte GX déjà en orbite (GX1-GX4) et supportera la hausse rapide de la demande de services de ses clients en Europe et Moyen-Orient, en particulier pour les connections Wi-fi sur les vols commerciaux et pour les services maritimes commerciaux. C’est la 10e fois qu’Inmarsat choisit Arianespace, preuve de la confiance mutuelle développée depuis 1981.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// END

visuels : Arianespace, Thales, Inmarsat



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *