[mise à jour à 09h49– le 5 décembre] La France se prépare à vivre un mouvement de protestation  nationale qui se traduira dans les prochains jours par des grèves dont le point d’orgue sera le jeudi 5 décembre. Ces mouvements sociaux, notamment contre la proposition du gouvernement français de réformer le système de retraite, devrait se traduire par des grèves au niveau des compagnies aériennes, des personnels aéroportuaires mais aussi du contrôle aérien qui entraînera des perturbations du 4 décembre en fin de journée [18h00 UTC] jusqu’au 8 décembre [05h00 UTC]. Retards et annulations de vols sont ainsi attendus dans plusieurs aéroports français pour les prochains jours et dès ce mercredi, comme à Marseille, Brest et Bordeaux où des retards sont attendus ce soir.

Le centre de contrôle aérien européen Eurocontrol a déjà informé qu’un service minimum sera assuré dans les aéroports français et confirme une réduction des capacités de 20% dans plusieurs aéroports français dont Paris CDG et Orly. Dans pareil cas, il est en effet demandé aux compagnies aériennes de réduire leurs programmes de vols en fonction des capacités restantes, appelé « abattements de trafic ».

/// Quel impacte sur le programme de vols ?

Interrogé le 29 novembre par nos confrères de Radio Classique, Adrien Romanet le patron du groupe ADP (Aéroport de Paris) estimait que 80% des vols pourrait être assurés le 5 décembre dans les aéroports parisiens. Mais toutes les catégories de travailleurs n’étant pas soumises aux obligations de continuité du service public, de service minimum et de déclaration comme gréviste 48h à l’avance  que prévoit la loi Diard ; des débrayages de dernières minutes ne sont donc pas à exclure.

Pour la journée du jeudi 5 décembre la compagnie Air France nous confirme que « l’ensemble des vols long-courrier, 85% des vols moyen-courrier et près de 70% des vols domestiques » seront opérés, soit une annulation d’environ 30% des vols intérieurs et 15% des vols moyen-courrier. Les clients impactés ont été informés par Air France qui leur propose des solutions de réacheminement sur d’autres vols. Air Austral met en place les mesures commerciales et propose aux passagers qui doivent voyager le 5 décembre la possibilité de modifier sans frais ni pénalité leur voyage (avec réajustement tarifaire) ou de se faire rembourser leur billet sur demande.

Air Corsica annonce le maintient de son programme de vols jeudi 5. La compagnie low cost easyJet a elle indiqué à l’AFP que 233 vols seraient annulés pour la journée du 5 décembre.

De son côté la DGAC estime la réduction des capacités de l’ordre de 20% pour la journée de jeudiet la mise en place d’un service minimum dans les centres de la navigation aérienne et sur certains aéroports. En conséquence, elle a demandé aux compagnies aériennes de réduire d’autant leur programme de vols, au départ et à l’arrivée, pour les aéroports de Paris- Charles de Gaulle, Paris-Orly, Beauvais, Lyon, Marseille, Toulouse et Bordeaux.

Jeudi matin l’aéroport de Biarritz informe que le contrôle aérien n’étant pas assuré, les compagnies aériennes ont décidé d’annuler tous leurs vols à l’arrivée et au départ de l’aéroport. « Il est inutile de vous déplacer aujourd’hui à l’aéroport, aucun service de transport aérien n’est opéré. »

/// Comment savoir si votre vol est annulé ou non ?

Dans les heures précédant le début du mouvement de grève, les principales compagnies aériennes potentiellement impactées communiqueront de manière plus précise sur le pourcentage de grévistes et le taux de vols qui sera assuré.

Si vous ne recevez pas directement d’information sur l’état de votre vol par la compagnie aérienne, vous pouvez vous rendre dans votre espace client sur le site internet (ou via l’application mobile de la compagnie) pour connaître l’état de votre réservation. Si cette fonction n’est pas disponible chez votre transporteur, rapprochez vous alors de celui-ci par téléphone. Dans tous les cas, il est conseillé aux passagers de se renseigner sur l’état de son vol auprès de la compagnie avant de se rendre à l’aéroport.

/// Que faire en cas d’annulation ou de retard de votre vol ?

Nous avons vu plus haut que ce mouvement de grève du 5 décembre 2019 devrait impacter les vols de et vers la France durant plusieurs jours et causer des annulations et des retards. Dans certains cas prévus par la réglementation européenne en matière de droits des passagers aériens une indemnisation dont le montant varie entre 250€ et 600€ par passager selon la distance de votre vol. Rappelons en effet que selon le Règlement (CE) n° 261/2004 de l’UE, les passagers peuvent prétendre à une indemnisation pouvant atteindre 600 € en cas de vol affichant plus de 3 heures de retard à l’atterrissage, de vol annulé ou de refus d’embarquement lors de tout trajet en avion au départ ou à destination de l’UE si aucune circonstance extraordinaire ne s’est produite, ainsi que pour tout trajet opéré par une compagnie enregistrée dans un pays de l’Union européenne.

En cas de grève, vous pourrez prétendre à une indemnisation si l’annulation de votre vol vous a été communiqué moins de 14 jours avant le départ ou si votre vol a atterri à destination finale avec plus de 3 heures de retard. Il en est de même pour vous êtes informé de l’annulation entre 7 et 14 jours avant le départ du vol à moins que la compagnie ne vous propose un vol décollant au maximum 2 heures avant l’heure initialement prévue et vous fasse arriver à destination avec moins de 4 heures de retard.

/// Comment déposer une réclamation pour obtenir une indemnité ?

Votre vol est fortement perturbé, annulé ou vous subissez un changement d’itinéraire imposé par la compagnie, alors vous avez potentiellement droit à une indemnisation mais ne tardez pas trop car le délai autorisé pour demander l’indemnisation varie selon le pays et l’entité juridique compétente.

Dans ce cas deux choix s’offrent à vous. Première possibilité, contactez directement la compagnie aérienne pour porter votre réclamation à sa connaissance avec le risque que cette dernière n’invoque abusivement un motif de “circonstances extraordinaires” ou ne vous propose qu’une indemnisation au rabais (sous forme de bon de voyage par exemple). Le second choix qui s’offre à vous est de déposer votre réclamation auprès d’un service spécialisé, qui se chargera à votre place de transmettre la demande d’indemnisation à la compagnie aérienne et de réclamer le montant maximum de l’indemnité à laquelle vous pouvez prétendre. Ce service vous coûtera une petite commission sur le montant de l’indemnité mais vous simplifiera grandement les démarches.

 Nous vous invitons ainsi à vérifier gratuitement si vous avez le droit à une indemnisation grâce au calculateur d’indemnité mis à disposition par le site français vol-retarde.fr ou via le site allemand AirHelp.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES
AAF /// END

visuels : PB

Offres incroyables code promo 24HOURS


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *