Après l’annonce de l’immunité antitrust (ATI) accordée au projet d’extension de la coentreprise transatlantique de Delta Air Lines, Virgin Atlantic et Air France-KLM par le ministère américain des Transports, dernière étape réglementaire avant que les compagnies aériennes ne puissent mettre en œuvre leur partenariat, Air France-KLM et le groupe Virgin ne considèrent « plus nécessaire » la prise d’une participation du groupe aérien franco-néerlandais dans la compagnie Virgin Atlantic.

 

Les partenaires confirment avoir finalisé la gouvernance de la coentreprise élargie avec « des processus de prise de décision simplifiés pour que la coentreprise réalise pleinement son potentiel de synergies  » et discutent actuellement d’un accord selon lequel Air France-KLM ne prendra pas de participation dans Virgin Atlantic, sans que cela n’impacte la position d’Air France-KLM dans la coentreprise a indiqué ce mercredi 4 décembre le groupe franco-néerlandais dans un communiqué.

D’après les accords d’extension de la coentreprise transatlantique signés en mai 2018, Air France-KLM devait faire l’acquisition auprès du groupe Virgin d’une participation de 31% dans Virgin Atlantic.

La création d’une joint-venture étendue sur le marché transatlantique et concrétiser un partenariat unique sur le marché transatlantique entre l’Europe, le Royaume-Uni et l’Amérique du Nord dont la valeur est estimée à 13 milliards de dollars. Il permettra de proposer ensemble plus de 300 vols transatlantiques par jours, 108 routes directes et plus de 340 destinations.

—♦—

/// Un 1er Airbus A350-1000 entre dans la flotte Virgin Atlantic

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES
AAF /// END

visuels : JB.Rouer et G.Février

Offres incroyables code promo 24HOURS


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *