L’Embraer E175-E2 a effectué son vol inaugural jeudi 12 décembre depuis les installations de l’avionneur brésilien à São José dos Campos. Ce vol inaugural lance officiellement la campagne d’essais en vol pour la certification de l’avion qui devrait durer 24 mois.

L’E175-E2 est le troisième et plus petit membre de la famille des monocouloirs E-Jets E2, qui compte également le E190-E2 et le E195-E2. L’E175-E2 possède une rangée de sièges supplémentaire par rapport à l’E175 de première génération et peut être configuré avec 80 sièges en deux classes, ou jusqu’à 90 sièges en une seule classe densifiée. L’avion qui est équipé des nouveaux moteurs Pratt & Whitney GTF ™ PW1700G à haut niveau de dilution doit permettre une économie de carburant pouvant aller jusqu’à 16% et des coûts de maintenance par siège de 25%  inférieur par rapport à l’E175.

La campagne de certification du type E175-E2 mobilisera trois avions prototypes : le premier et le deuxième seront utilisés pour les tests aérodynamiques, de performance et de système, alors que le troisième sera utilisé pour valider les tâches de maintenance et sera équipé d’un aménagement cabine intérieur.

 

La compagnie Congo Airways qui vient de signer une commande ferme portant sur l’acquisition de deux appareils E175 d’ancienne génération avec deux options supplémentaires. A l’annonce de la commande le transporteur a montré des signes d’intérêt pour la nouvelle version du E175 en déclarant « qu’une commande supplémentaire peut être nécessaire, l’E2 est une option particulièrement intéressante ». A ce jour, toutes versions confondues, le programme E-Jets a enregistré plus de 1 800 commandes et 1 500 appareils ont été livrés.

Rappelons que la prise de contrôle d’Embraer par Boeing, accepté en février 2019 par les actionnaire de l’entreprise brésilienne, doit déboucher en 2020 sur la création de deux joint-ventures. L’une contrôlée exclusivement par Boeing, qui reprendrait les activités mondiales d’Embraer dans le domaine de l’aviation commerciale (développement de produits, production, marketing, services) et l’autre contrôlée conjointement par les deux entreprises (Embraer 51% / Boeing 49%) en charge du KC-390.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// END

visuels : Embraer

 



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *