Lundi 30 décembre 2019, l’actionnaire d’Aéroport Toulouse-Blagnac (ATB) CASIL Europe et le groupe Eiffage ont terminé le processus de cession engagé depuis le printemps dernier. Le groupe Eiffage devient le nouvel actionnaire majoritaire d’ATB avec 49,99% des parts du capital et prend les rênes de l’aéroport toulousain.

 

Le groupe Eiffage, implanté de longue date en Occitanie, connaît déjà bien la plateforme toulousaine pour avoir contribué ces dernières années au succès de plusieurs projets importants. « L’entrée d’Eiffage au capital d’ATB ouvre un nouveau chapitre dans notre histoire, avec un groupe français qui se positionne en partenaire de long terme, privilégiant un développement harmonieux au service de son territoire », a commenté Philippe Crébassa, président du Directoire d’Aéroport Toulouse-Blagnac.

Rappelons que le 16 avril 2019, la cour administrative d’appel (CAA) de Paris a annulé la décision de l’État rendue publique le 4 décembre 2014 de céder à la société Casil Europe 49,99 % du capital de la société Aéroport de Toulouse-Blagnac, l’autorisation du ministre chargé de l’économie du 7 avril 2015, et l’arrêté des ministres chargés des finances et de l’économie du 15 avril 2015 fixant les modalités du transfert au secteur privé de ces parts de capital. La CAA de Paris a jugé que la sélection de Casil Europe avait été effectuée en méconnaissance de la procédure prescrite par le cahier des charges de cession, entachant ainsi la cession d’illégalité.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// END

visuels : Aéroport de Toulouse et F.Péraudeau



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *