Suite au souhait d’AirAsia X de décaler la livraison de ses A330neo en raison de l’impact négatif du coronavirus sur la demande de transport aérien dans la région Asie-Pacifique, le groupe Airbus envisagerait selon des informations de Bloomberg une baisse de production de son gros-porteur A330 remotorisé. En février l’avionneur européen a déjà annoncé une réduction de la cadence production et passera de 53 appareils en 2019 à 40 exemplaires produits en 2020.

AirAsia X, compagnie aérienne long courrier à bas prix basée à Kuala Lumpur en Malaisie, est principal client de l’A330neo avec 78 exemplaires d’A330-900 commandés, dont deux déjà livrés, et représente environ un quart des A330neo inscrits au carnet de commandes d’Airbus.

 

L’épidémie de Covid-19 dans le monde affecte particulièrement l’activité des acteurs de l’industrie du voyage et de l’aérien partout dans le monde. Certains transporteurs immobilisent actuellement une partie de leur flotte pour limiter l’impact économique de la crise sanitaire, comme par exemple Cathay Pacific la compagnie de Hong-Kong ou encore le groupe aérien allemand Lufthansa qui a indiqué hier l’immobilisation temporaire de 150 appareils de sa flotte sur un total de 770 avions en service.

Ce contexte économique difficile se répercute maintenant directement sur les avionneurs. Certains de leurs clients parmi les plus faibles économiquement pourraient en effet devenir insolvables dans les prochaines semaines et disparaître ou se faire racheter si la situation se prolonge davantage, accélérant de fait la consolidation du secteur.

D’autre programmes du groupe pourraient aussi être concernés à la marge par des ajustements de cadence, on pense par exemple à l’A350 pour lequel Airbus compte encore 169 appareils à livrer à des clients de la régions Asie-Pacifique, mais aussi dans une certaine mesure à la famille A320neo. Les malheurs des uns faisant souvent le bonheur des autres, on pourrait par ailleurs dans le cas où la crise du 737 MAX se prolongerait, assister à un report de clients du MAX vers des créneaux de livraisons d’A320neo qui seraient laissés vacants.

—♦—

/// L’Airbus A330neo 251t décolle en vue de sa certification

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// END

visuels :  Airbus et C.Alloing



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *