Les grands avionneurs enregistrent depuis un mois des reports de livraisons et d’annulations de commandes d’avions neufs, conséquences directes de la crise du Covid-19 sur la planète qui a fait chuter le trafic aérien, aujourd’hui quasiment paralysé, et menace la survie à moyen-terme de plusieurs compagnies aériennes dans le monde. On pourrait d’ailleurs citer le report la semaine dernière par easyJet de 24 exemplaires d’A320neo ou encore l’annulation par deux loueurs d’envergure de près de 100 appareils de type 737 MAX en l’espace de quelques jours.

Selon des informations publiées par nos confrères de l’agence Reuters citant un document confidentiel auquel l’agence a eu accès, le groupe Airbus a décidé de la vente de six appareils de la famille A320neo neufs (quatre A320neo et deux A321neo) n’ayant pas pu être livrés à la compagnie malaisienne AirAsia. Toujours selon Reuters, les avions pourront être mis à disposition de leurs futurs acquéreurs dès le mois prochain à Hambourg (Allemagne) et Toulouse (France) et bénéficieront des options cabines initialement commandées par AirAsia.

La vente de ces avions, dite « pop-up » dans le jargon du secteur, devrait se faire à prix cassé et permettre à de potentiels acheteurs d’obtenir un rabais supplémentaire sur le tarif catalogue des appareils (non actualisé par Airbus depuis 2018) compris entre 110 et 135 millions de dollars l’unité, en sachant que ce dernier bénéficie généralement d’importantes ristournes commerciales pouvant atteindre 50% au moment de la signature, notamment au titre de commandes groupées.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// ENDvisuels : Eurospot et JB.Rouer



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *