La compagnie aérienne low cost irlandaise Ryanair vient d’annoncer ce mardi 12 mai son intention d’opérer 40% de son programme de vols régulier initialement prévu pour l’été 2020 à compter du 1er juillet prochain. Le transporteur précise que les passagers et les équipages devront obligatoirement porter des masques de protection pour voyager et seront soumis à des contrôles de température avant d’être autorisés à voyager.

Sous réserve de la levée des restrictions gouvernementales sur les vols intra-UE et de la mise en place de mesures de santé publique efficaces en place dans les aéroports, Ryanair reprendra dès le 1er juillet 2020 l’exploitation d’environ 1 000 vols quotidiens, rétablissant ainsi 90% de son réseau de routes aériennes d’avant Covid-19. 

Eddie Wilson, directeur des ressources humaines Ryanair

« Après 4 mois, il est temps de faire à nouveau voler l’Europe (…) afin de permettre aux amis et aux familles de se réunir (…) et aux économies basées sur le tourisme telles que l’Espagne, le Portugal, l’Italie, la Grèce, la France et d’autres, de récupérer ce qui reste de la saison touristique de cette année.» a déclaré Eddie Wilson, PDG de Ryanair.

La compagnie précise qu’au moins une fréquence quotidienne ou hebdomadaire sera disponible sur ses principales liaisons aériennes. Les billets de ces vols sont déjà en vente sur le site de la compagnie à partir de 19,99 € l’aller simple. 

/// Restauration à bord disponible et accès aux toilettes limité

À bord, le service sera limité aux collations et boissons préemballées. Toutes les transactions à bord de l’avion seront sans numéraire et l’accès aux toilettes sera limité mais restera possible sur demande auprès de l’équipage.

Ryanair encourage ses passagers à voyager avec moins de bagages, à effectuer l’enregistrement en ligne et à utiliser une carte d’embarquement dématérialisée sur smartphone.

/// Lauda volera en Boeing 737

Le PDG de Ryanair a aussi indiqué aux médias britanniques qu’au cours des deux prochaines années le groupe remplacera « probablement les Airbus (A320) de Lauda par un Boeing » et que la quasi totalité des livraisons d’Airbus prévues pour sa filiale Lauda au cours des 12 prochains mois seront annulés. Lauda exploitait avant la crise du Covid une flotte de 28 avions de type Airbus A320.

Laudamotion Airbus A320 OE-LOD

Une opération de substitution qui permettrait a Ryanair d’harmoniser la flotte au sein de la holding pour générer des économies d’échelle et de répartir les livraisons futures de 737 (MAX) en commande dans ses filiales. Attention tout de même car si le fait pour un transporteur de n’opérer qu’un seul type avion en flotte est susceptible de baisser ses coûts d’exploitation, il fait aussi grimper en flèche le risque en cas d’interdiction de vol de l’avion comme l’a récemment prouvée la crise du 737 MAX.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// ENDvisuels : C.Alloing, AAF et F.Klebl sous (CC BY-ND 2.0)

 



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *