La Direction générale de l’armement (DGA) de la France a confirmé mercredi 3 septembre 2020 une commande passée auprès d’Airbus le 25 août 2020 portant à 3 exemplaires d’Airbus A330-200.  Cette nouvelle commande d’un montant de 200 millions d’euros avait été annoncée par la gouvernement français le 9 juin dernier dans le cadre du plan gouvernemental de soutien à l’industrie aéronautique.

Le ministère des Armées français a indiqué, sans plus de précision, que les appareils en question seront « à terme » convertis en version militaire MRTT (Multi-Role Tanker Transport), un appareil de transport et de ravitaillement à large fuselage dénommé « Phénix » au sein des forces françaises.

Cette commande permettra d’anticiper le retrait de service des 2 avions A340 et des 2 A310 de l’armée de l’Air (COTAM), et de simplifier à terme la gestion de la flotte de ces aéronefs militaires stratégiques avec un seul et unique modèle, l’A330 MRTT Phénix.

F-RAJA A340-200 COTAM

F-RAJA A340-200 COTAM

A terme, les 3 A330 complèteront la flotte de 12 MRTT attendus de l’Armée de l’air d’ici à 2023, pour atteindre les 15 appareils en exploitation conformément à l’objectif final inscrit dans la Loi de programmation militaire (LPM).

Les deux premiers A330-200 de la commande seront livrés dès la fin de l’année 2020 et le troisième en 2022 mais aucune date n’a été annoncée concernant la mise en chantier des cellules en version MRTT qui s’effectue en majeure partie dans l’usine d’Airbus Military de Getafe, en Espagne.

A330 MRTT Airbus

Cellule dA330-200 avant conversion en MRTT

Separateur fin article

visuels : Armée de l’air, Airbus, G.Carré et AAF

 /// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *