La compagnie aérienne lowcost irlandaise Ryanair a annoncé cet après-midi une grosse commande de 75 Boeing 737 MAX 8, achetés à bon prix après que le modèle a subi une interdiction de vol de plus de 21 mois et que plusieurs commandes en cours aient été revues à la baisse. Un contrat qui dépasse les 22 milliards de dollars (plus de 18 milliards de d’euros).

L’annonce a eu lieu à l’occasion d’une conférence de presse virtuelle commune de Ryanair et Boeing. L’ajout de ces 75 nouveaux appareils est fait sous la dénomination, il faut le dire un peu troublante, de « 737 8-200 » et porte à 210 le nombre de 737 en commande pour le  transporteur, qui espère en recevoir 50 exemplaires dès 2021.

Le transporteur semble vouloir accélérer le mouvement de re-certification de l’avion dans le ciel européen « Nous travaillons en étroite collaboration avec Boeing pour aider notre régulateur, l’AESA, à certifier l’appareil en Europe. » explique le fantasque PDG du groupe Michael O’Leary.

Michael O'Leary PDG Ryanair

Michael O’Leary PDG Ryanair

Rappelons que comme plusieurs opérateurs, Ryanair souhaiterait voir disparaître la mention MAX des fuselages de ses 737. En juillet dernier, un MAX aux couleurs de la compagnie [EI-HAY], en stockage chez Boeing, portait sur le nez une dénomination non officielle et encore inconnue « 737-8200 » en lieu et place de l’habituelle « 737 Max 8 ».

Un changement susceptible d’amener chez les néophytes de la confusion avec les versions antérieures NG (Next Génération) du monocouloir américain, le bien nommé « 737-800 ». 

/// Retour en vol progressif des 737 MAX dans le monde

Le 737 MAX reprendra les airs avec des passagers dès la fin 2020 grâce à  l’approbation de la Federal Aviation Administration (FAA) reçue le 18 novembre dernier.

Pour couper court à toute polémique,  la compagnie American Airlines avait, suite à cette annonce, adressé un courrier à la FAA pour expliquer qu’elle n’obligerait pas les passagers qui ne le souhaiteraient pas à voler sur le Boeing 737 MAX. « Si nos pilotes, ainsi que l’APA, la FAA et nos équipes de sécurité sont convaincus que l’avion est sûr, nous sommes confiants dans sa remise en service. (…) Si un client ne veut pas voler sur le 737 MAX, il n’aura pas à le faire. Nos clients pourront facilement identifier s’ils voyagent à bord d’un MAX (…) Nous ferons preuve de souplesse pour qu’ils puissent être facilement reprogrammés (sur un vol : NDLR ) ».

B737 MAX 9

B737 MAX 9

Ce retour en vol des flottes de 737 MAX 8 et 737 MAX 9 dans le monde se fera progressivement au fil des autorisations de vol émises par les différentes autorités de sécurité aérienne dans le monde, principalement en Europe, au Brésil et en Chine.

C’est la compagnie aérienne américaine Southwest Airlines, plus gros client du MAX avec 34 avions déjà livrés, qui devrait ouvrir le bal avec un 1er vol commercial intérieur aux Etats-Unis  le 29 décembre prochain entre Miami et La Guardia (New York). Cependant la mise à jour logiciel des 393 avions cloués au sol depuis mars 2019 et la formation des équipages devraient durer plusieurs mois.

Separateur fin article

/// Boeing : les Etats-Unis autorisent le 737 MAX à voler de nouveau

>>> Voir tous les articles sur le Boeing 737 MAX <<<

visuels : Boeing et AAF

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *