La Direction générale de l’armement (DGA) de la France vient d’attribuer le marché pour le système interarmées de renseignement d’origine électro-magnétique (ROEM) tactique à Thales et Airbus. Un contrat de 10 ans pour équiper les trois armées françaises d’un système d’informations et de capteurs communs et renouveler les capacités d’écoute, de radiogoniométrie et d’exploitation du spectre électromagnétique.

Ce programme de ROEM tactique est un programme à effet majeur (PEM), au même titre que les programmes CONTACT ou SCORPION et s’inscrit dans le cadre du dispositif « ROEM Tactique interarmées », qui dotera le commandement français d’une capacité d’appui électronique tactique renforcée.

Son objectif est de moderniser et d’harmoniser les moyens de guerre électronique au contact sur les théâtres d’opérations à la fois plus performants, portables ou sous blindage et répondant aux avancées technologiques rapides en matière de communication.

Le nouveau système d’écoute et de localisation des communications adverses apportera une assistance à la manœuvre sur le théâtre d’opérations en contribuant à la sécurité des forces. Il équipera les véhicules d’appui électronique du 54ème RT de l’Armée de terre (plateformes du programme SCORPION), les principaux bâtiments de la Marine nationale ainsi que les aéronefs de patrouille maritime Atlantique 2, et pourra être projeté pour la défense des bases aériennes en opérations extérieures.

Separateur fin article

/// Le second Beechcraft King Air 350 ALSR débute ses essais à Bordeaux

visuels : AAF

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *