Le transporteur aérien canadien souffle aujourd’hui les 70 bougies de sa ligne régulière entre Montréal et Paris, qui marque aussi les 70 années de présence d’Air Canada dans l’Hexagone.

Le 1er avril 1951, le Canadair North Star immatriculé CF-TFO et exploité par Trans-Canada Airlines, l’ancien non d’Air Canada, se posait pour la toute première fois à l’aéroport d’Orly, dans la banlieue Sud de Paris.

Cet appareil quadrimoteur 40 places construit par l’industriel Canadair est un DC-4 remotorisé avec des moteurs V12 Rolls-Royce Merlin 622 de 1 760 ch (North Star Mk 1 et M2-3) et 624 (North Star M2-4). Il a été fabriqué à 71 exemplaires jusqu’en 1955 et réalise son dernier vol en juin 1975.

La ligne régulière Montréal–Paris, lancée en 1951 par la compagnie aérienne du Canada à raison d’une fréquence hebdomadaire, comportait initialement une escale à Londres avant que le transporteur ne desserve la capitale française en vol direct depuis Montréal.

 

La ligne est aujourd’hui exploitée via l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle en Boeing 777-300ER et bénéficie d’un service bi-quotidien en haute saison. Le transporteur se pose également en région et desservait en 2019, avant la crise sanitaire, sept villes françaises en vol directs : Paris, Bordeaux, Lyon, Marseille et Nice ainsi que Fort-de-France et Pointe-à-Pitre dans les Antilles.

Air Canada a pris livraison la semaine dernière à Montréal d’Airbus A220 (C-GNBN) arborant la célèbre livrée spéciale rétro aux couleurs de Trans-Canada Airlines (TCA), qu’arborait avant lui un A319.

/// Air Canada intègre son A220 livrée spéciale rétro Trans-Canada Airlines (TCA)

Separateur fin article

visuels : Air Canada

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *