La France a signé ce jeudi 15 avril 2021 un nouvel accord de coopération dans le domaine spatial avec l’Inde, dans le cadre du déplacement en Inde de Jean-Yves Le Drian, Ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, pour participer au programme indien de vols spatiaux habités GAGANYAAN.

Le CNES et l’ISRO, les agences spatiales des deux pays vont ainsi étendre une collaboration débutée en 1964 et qui couvre  la quasi-totalité des domaines de l’activité spatiale aux vols habités du projet indien de véhicule orbital GAGANYAAN.

Engagé en août 2018 avec un calendrier prévisionnel de deux vols d’essai en décembre 2021 et juillet 2022, avec pour finalité  l’envoi dans l’espace d’un astronaute depuis le sol indien en 2022, le projet qui a été impacté par la crise sanitaire est maintenant en ligne pour 2023.

Vue 3D de la capsule indienne pour le vol habité

Vue 3D de la capsule indienne pour le vol habité

Les vols d’essai seront réalisés avec un robot humanoïde équipé de capteurs qui prendra place dans la capsule indienne qui rejoindra une orbite de 400 km et réalisera un vol de 7 jours, avant d’amerrir au large de Ahmedabad dans la mer d’Arabie.

/// Préparation des mission et formation des équipages

L’ISRO a sollicité le CNES pour participer à la préparation des missions GAGANYAAN et d’être son interlocuteur européen unique dans ce domaine. Selon les termes de l’accord, le CNES formera en France les médecins de vol et les équipes CAPCOM de contrôle de mission, à Toulouse au centre de développement et de contrôle CADMOS du CNES et au Centre d’Entrainement des Astronautes Européens à Cologne. L’accord prévoit également un soutien du CNES à la mise en œuvre d’un plan d’expérimentation scientifique sur les missions de validation, l’échange d’informations sur le conditionnement des denrées alimentaires et le programme de nutrition et surtout l’utilisation par les astronautes indiens d’équipements français, consommables et instrumentation médicale. Ainsi, des équipements français développés par le CNES, testés et toujours en fonctionnement dans la Station spatiale internationale, seront mis à la disposition des astronautes indiens.

A310 Zero G / F-WNOV

A310 Zero G / F-WNOV

Cette coopération pourrait enfin s’étendre dans le futur à des vols paraboliques, effectués par la société NOVESPACE basée à Bordeaux-Mérignac pour le test d’instruments et l’entraînement des astronautes, ainsi qu’à un soutien technique pour la construction à Bangalore d’un centre d’entraînement des astronautes. A terme, l’ISRO souhaiterait bénéficier d’un transfert d’expérience sur les vols de longue durée, dans le cadre du développement d’une station spatiale indienne.

Separateur fin article

/// Espace : un concours pour remporter le lancement d’un cubesat

visuels : ISRO et V.Massé

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *