Plusieurs fois repoussé, le lancement du télescope spatial américain James-Webb développé par la NASA en collaboration avec l’Agence spatiale canadienne et l’Agence spatiale européenne rejoindra finalement l’espace le 18 décembre 2021 à bord du lanceur européen lourd Ariane 5, depuis Kourou en Guyane, a fait savoir l’agence américaine.

Ce vol sera le troisième lancement d’Ariane 5 de l’année 2021 après le VA254 le 30 juillet 2021 et le VA255 prévu pour le 22 octobre 2021.

Considéré comme le petit frère du télescope Hubble lancé par la NASA en avril 1990 depuis le Centre spatial Kennedy à bord de la navette Discovery, le télescope spatial James Webb (Webb) prendra donc place à bord du vol VA256 d’Ariane 5 avant de débuter sa mission d’observation des confins de l’univers pour mieux comprendre nos origines.

« Webb est une mission exemplaire qui représente l’incarnation de la persévérance », a déclaré Gregory L. Robinson, directeur du programme Webb au siège de la NASA à Washington. « Je suis inspiré par notre équipe dévouée et nos partenariats mondiaux qui ont rendu cette entreprise possible. Ensemble, nous avons surmonté les obstacles techniques en cours de route ainsi que les défis posés par la pandémie de coronavirus. Maintenant que nous disposons d’un observatoire et d’une fusée prêts à être lancés, j’attends avec impatience le grand jour et l’incroyable science à venir.»

telescope Webb

Vue 3D du télescope Webb – Nasa

Pour réaliser sa mission, Webb, le plus grand et le plus puissant télescope spatial jamais lancé, sera placé en orbite autour du Soleil à quelques 1,5 million de kilomètres de notre chère planète bleue et tentera de percer les secrets les plus profonds de notre Univers, notamment sur la façon dont les premières galaxies, étoiles et planètes sont nées dans l’Univers primitif mais aussi comment elles ont évolué depuis.

/// Contribution européenne de l’ESA

Le lanceur Ariane 5 et les services de lancement font partie de la contribution européenne de l’ESA au projet Webb et a notamment nécessité la qualification des modifications d’Ariane 5 pour la mission, telles que les éléments de la partie supérieure, en particulier le carénage, ainsi que des programmes de vol, de l’acquisition du service de lancement et de NIRSPEC et du système optique de MIRI, deux instruments clés du télescope Webb.

« Nous sommes extrêmement honorés de mettre en orbite le télescope spatial James Webb de la NASA avec Ariane, une  » première  » pour Arianespace et l’équipe spatiale européenne. Pendant 14 ans, nos équipes ont travaillé dur pour les débuts de Webb. » explique de son côté Stéphane Israël, le PDG d’Arianespace.

Après la revue finale de l’analyse de la mission pour son lancement, passée avec succès le 1er juillet 2021, l’expédition des éléments du lanceur Ariane 5 de l’Europe continentale vers la Guyane française en août 2021, l’expédition du télescope Webb en Guyane devrait maintenant avoir lieu d’ici octobre 2021.

Miroir replié du télescope Webb

Le télescope spatial est pour l’instant dans les installations de Northrop Grumman à Redondo Beach, en Californie, dans sa configuration finale d’arrimage et attend son transfert vers Kourou.

Separateur fin article

visuels : NASA et Arianespace

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *