AMP et Meridiam ont signé la semaine dernière avec l’État du Burkina Faso un contrat de concession de 30 ans pour la conception, la construction, le financement, l’exploitation et la maintenance du nouvel aéroport international situé à 35 kilomètres au nord-est de la capitale du Burkina Faso, dans la région du Donsin.

Ce nouvel aéroport dont la construction devrait démarrer fin 2022 pourra accueillir 1 million de passagers par an dès sa mise en service et remplacera l’actuel aéroport international de Ouagadougou-Taamsê, construit dans les années 1960.

Véritable vitrine pour le  développement économique du pays, le projet de nouvel aéroport représente un investissement total de plus de 220 millions d’euros dans un partenariat public-privé d’envergure. Cette nouvelle plateforme aéroportuaire devrait générer 1 400 emplois directs  une fois l’aéroport en exploitation et des retombées économiques totales estimées à 420 millions d’euros.

En outre, le. Déplacement du principal aéroport du pays, aujourd’hui implanté dans le centre-ville densément peuplé, viendra non seulement réduire les nuisances liées au trafic aérien pour les habitants, améliorer la sécurité mais aussi permettre de nouvelles opportunités immobilières dans le centre de Ouagadougou, dont la population est passée à 2 780 000 habitants en 2020.

Le trafic passagers dans la capitale du Burkina Faso est passé de moins de 250 000 passagers en 2014 à plus de 600 000 voyageurs annuels en 2018.

Separateur fin article

https://actu-aero.fr/category/aeroport-2/

visuel : AMP

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Voyages ✈︎ ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *