La Société Aéroportuaire « Guadeloupe Pôle Caraïbes » dévoilait ce matin à la presse ses résultats de trafic 2017 et les perspectives de l’année 2018. L’année dernière, la plate-forme aéroportuaire a accueilli 2 361 170 passagers, soit une hausse de 4,8 % par rapport à l’année 2016 établissant ainsi un nouveau record de trafic passagers.

Cette année 2017 record permet à l’aéroport de conserver sa place de Premier aéroport des Départements et Collectivités d’outre-mer, devant la Martinique et la Réunion. Les 108 000 passagers supplémentaires accueillis en 2017, provenaient à 70 % de la métropole et de l’Europe, et à 30 % des États-Unis. Malgré les cyclones qui ont touché la zone caraïbes en septembre 2017, le trafic vers ces destinations est resté stable, avec toutefois de fortes disparités régionales. Dans tous les cas, ces excellents résultats confirment le renouveau de la Guadeloupe en sa qualité de destination touristique, avec une diversification de la clientèle qui se poursuit sur le marché Américain, grâce aux bons résultats de la compagnie low-cost Norwegian qui seront surement amplifiés par l’ouverture d’une ligne vers Atlanta par Air France en novembre dernier.

/// Investir pour accompagner la croissance

Dans ce contexte et afin d’accompagner l’ambition de la Région Guadeloupe d’avoir d’ici 2020 plus de 1 000 000 de touristes en Guadeloupe, le Conseil de Surveillance de la Société Aéroportuaire « Guadeloupe Pôle Caraïbes » a pris la décision début décembre de lancer un programme d’investissement de 141,1 M€ sur la période 2017-2022, dont 50% seront consacrés à l’augmentation de capacité des installations. Ainsi la piste sera renforcée pour faire face à l’intensification du trafic de gros porteurs, deux parkings avions gros porteurs supplémentaires seront créés en plus de travaux pour augmenter la capacité des terminaux T1 et T2.

/// Montréal en vol direct avec Norwegain

Selon plusieurs sources, le transporteur low-cost souhaiterait desservir les Antilles françaises en vol direct au départ de Montréal et serait déjà entré en contact avec ce dernier. Cette décision interviendrait en réaction aux résultats mitigés enregistrés par certaines de ses lignes entre les Caraïbes et les USA, en particulier Boston, de manière à repositionner les avions vers les liaisons à plus fort potentiel. Norwegian, qui ne souhaite pas commenter le sujet, pourrait ainsi proposer des vols depuis le Canada à destination de la Martinique et la Guadeloupe dès l’été 2018.

/// visuels : G.Février

AAF /// END

/// LES DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *