Les deux compagnies s’unissent pour devenir leader sur la desserte entre la Métropole et l’océan Indien. Les deux transporteurs ont signé, le 30 novembre dernier à Madagascar, un pacte d’actionnaires ayant débouché sur un partenariat permettant la transformation d’Air Madagascar.

Dans un contexte de concurrence accrue sur l’axe Paris – La Réunion, Air Austral déploie depuis maintenant 5 ans une stratégie de diversification et de différenciation afin de s’imposer comme une compagnie compétitive leader sur toute la région de l’océan Indien. A travers ce partenariat, Air Austral souhaite profiter des innombrables opportunités offertes par Madagascar qui bénéficie d’une attractivité importante, d’une notoriété internationale et qui représente un réservoir potentiel de trafic supplémentaire. Ce partenariat sonnait donc comme une évidence, une opportunité pour les deux compagnies et leurs territoires d’alimenter et renforcer leur trafic respectif par la construction de synergies intelligentes. Après dix années difficiles marquées par une situation financière pénalisante et la détérioration de son image et de sa réputation, Air Madagascar voit dans ce partenariat des opportunités concrètes pour un renouveau enfin possible.

/// Redressement possible d’Air Madagascar

Le 30 novembre 2017 la compagnie réunionnaise a obtenu des engagements du gouvernement malgache pour l’apurement des dettes d’Air Madagascar par l’Etat malgache et son engagement à améliorer les infrastructures aéroportuaires. Air Austral a ainsi pu envisager la mise en place d’un plan de redressement de la compagnie malgache sur des bases assainies.
Air Madagascar se concentre maintenant sur la bonne exécution du Business plan proposé par Air Austral reposant sur un concept central de développement harmonieux et conjoint des hubs d’Antananarivo et de Saint Denis de La Réunion. Le plan de redressement, qui prévoit un retour à l’équilibre au bout de la 4ème année, est structuré en deux phases avec dans un premier temps trois années consacrée au rétablissement des fondamentaux avant une phase de développement du réseau et de la flotte d’Air Madagascar. Les prochaines semaines verront d’ailleurs la création de Tsaradia, une filiale dédiée au réseau domestique malgache qui sera opérationnelle en avril prochain. La compagnie se concentre aussi sur la mise en application d’un plan d’actions visant l’amélioration de la qualité des produits et services dès la haute saison 2018 en particulier la ponctualité, l’écoute et la considération du client.

/// France/Europe : un marché clé

Les marchés européens, la France en tête, sont un axe de développement majeur et Air Madagascar prévoit de doubler son chiffre d’affaires sur les 2 prochaines années. L’enjeu, pour le groupe aérien constitué des deux partenaires, est de devenir leader sur la desserte de l’océan Indien. Pour ce faire, les équipes commerciales se rejoignent pour s’exprimer d’une même voix en Europe et déployer une politique conjointe permettant la réservation de vols combinés. À court terme, les partenaires prévoient également la mise en commun de leur programme de fidélité et des salons des deux compagnies.

/// Vers une flotte plus efficace et cohérente

L’évolution de la flotte d’Air Madagascar passera par un changement du type d’appareils pour mieux s’unir à la flotte d’Air Austral. Ainsi, la compagnie prévoit le remplacement impératif des Twin Otter atteints par la limite d’âge par des appareils équivalents de type DH6-400 ou Let410, la renégociation des contrats ATR ou leur remplacement par des aéronefs de type Bombardier Q400 mais surtout le remplacement des A340 par des appareils long-courriers de nouvelle génération plus efficients économiquement et moins gourmand en carburant. D’ici dix ans les deux compagnies prévoient d’exploiter une flotte de 26 appareils : 16 sous les couleurs d’Air Madagascar et 10 appareils Air Austral.

Dès l’été prochain, le programme des vols d’Air Madagascar sera étoffé tant sur le réseau long-courrier avec un renforcement sur la ligne Paris-Antananarivo qui passera à plus de 22 fréquences par semaine que sur le réseau régional & domestique où l’offre sera densifié pour atteindre 10 fréquences par semaine.

visuels : JB.Rouer et V.Massé

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *