Le constructeur français Dassault Aviation vient d’annoncer la signature avec le motoriste Safran d’un accord amiable qui met un terme à leur différend autour du moteur Silvercrest qui devait équiper le Falcon 5X.

Suite aux difficultés successives rencontrées par Safran dans le développement de son moteur nouvelle génération Silvercrest et « l’ampleur des risques techniques et calendaires du Silvercrest », Dassault Aviation avait courant décembre 2017 engagé la résiliation du contrat Silvercrest pour se focaliser sur le lancement d’un nouvel avion, le Falcon 6X, dont l’entrée en service est prévue en 2022. Dassault Aviation et Safran étaient depuis entrés en discussion pour solder le différend et sont parvenus à la signature d’un accord amiable. Cet accord prévoit que Safran verse une indemnité d’un montant de 280 millions de dollars à Dassault Aviation qui devait impacter positivement les résultats 2018 de l’avionneur.

Parallèlement, Dassault Aviation et les sociétés du groupe Safran partenaires du programme Falcon 6X ont signé des contrats de fourniture d’équipements pour ce nouvel avion.

/// Nouveau programme, nouveau motoriste

Pour son nouveau programme d’aviation d’affaires, le groupe français s’est tourné vers un nouveau motoriste et a sélectionné le motoriste Pratt & Whitney Canada, qui équipe déjà une partie de la gamme d’appareils Falcon : 8X, 7X et 2000S. Le Falcon 6X reprendra en revanche le diamètre du fuselage du Falcon 5X et vise un rayon d’action de 5 500 Nm. Son entrée en service est prévue pour 2022.

visuel : Dassault AviationAAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *