La cérémonie officielle marquant l’arrivée des PC-21 sur la BA 709 de Cognac-Châteaubernard, s’est tenue ce mardi 2 octobre en présence du Général d’armée aérienne Philippe Lavigne, Chef d’état-major de l’armée de l’air et du Colonel Arnaud Gary, commandant de la BA 709. Le PC-21 doit remplacer à terme les flotte Epsilon de Cognac et Alphajet de Tours actuellement en service.

 

Face à la complexification des missions aériennes opérationnelles, l’Armée de l’air adapte son système de formation, ses appareils d’apprentissage et accueille un nouvel avion, plus moderne, qui lui permettra de rationaliser la formation des équipages de l’aviation de chasse de l’Armée de l’air et de la Marine Nationale.

Maniable et rapide, le PC-21 peut encaisser des facteurs de charge de -4Gz à +8Gz et dispose de sièges éjectables avec parachute intégré. Acteur de la modernisation du système de formation du personnel navigant, ce nouvel outil place les pilotes de chasse et navigateurs de demain dans un environnement représentatif d’un avion d’armes de dernière génération, tel que le Rafale. Les deux premiers Pilatus PC-21 sont arrivés le 30 août 2018 sur la BA 709 et deux instructeurs ont été formés depuis mai 2018 en Suisse en amont de l’arrivée des avions. En 2019, conformément aux termes du PLF 2019, 9 Pilatus PC-21 seront livrés, ce qui portera à 17 le nombre d’appareils au sein de l’Armée de l’air française.

L’Armée de l’air française est le second opérateur européen du PC-21, après la Suisse et le 8e client militaire dans le monde.

A lire aussi, pour tout savoir du PC-21 et de la formation des pilotes ↓ ↓ ↓

/// Les PC-21 de l’armée de l’air entrent en service opérationnel à Cognac

—♦—

visuels : Armée de l’Air

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *