Après 9 jours de recherches pour retrouver une trace de l’avion disparu au dessus de la Manche, le BEA, le Bureau d’Enquêtes et d’Analyse français a signalé à leurs homologues anglais que deux morceaux de sièges s’étaient échoués lundi matin sur une plage de de la commune de Surtainville, en Normandie, dans la péninsule du Cotentin face aux îles anglo-normandes. Un premier siège a été découvert lundi matin et un second dans la même zone plus tard dans la journée.

 

Dans un communiqué, les enquêteurs, l’équivalent du BEA aux Royaume Unis, expliquent qu’il s’agit probablement des sièges appartenant au Piper qui transportait le footballeur argentin Emiliano Sala vers son nouveau club de Cardiff. Ses premiers éléments concrets qui s’ajoutent aux données radars, enregistrements des échanges radio de l’avions et probablement des donnée des téléphones portables de ses occupants recueillis par les enquêteurs, permettent désormais de lancer des recherche sous-marine. Les enquêteurs expliquent avoir identifié une zone de 7,5 km carré qui sera exploré à l’aide d’un sonar et d’un drone sous marin capable de prendre des images.

/// Un début des recherches en fin de semaine

En raison des conditions météorologiques encore compliquées dans la zone, les opérations de recherches sous marine devraient pouvoir débuter à partir de dimanche pour une durée de trois jours afin de tenter de retrouver une potentielle épave de l’avion. Les enquêteurs expliquent enfin être en contact étroit avec les personnes impliquées dans les recherches privées lancées samedi dernier par la famille du joueur de manière à maximiser les chances de localiser l’épave.

visuels : James sous (CC BY-SA 2.0) et ADS-B Network

AAF /// END

Charger plus d'articles

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *