Le groupe aéronautique français vient de publier son chiffre d’affaires du 4ème trimestre et de l’exercice clos le 31 décembre 2018 et annonce un chiffre d’affaires annuel 2018 de 659,2 M€, en croissance de +3,1% à données comparables. Les problèmes opérationnels générés par la nécessité de remplacer rapidement un fournisseur important ont été surmontés au 4ème trimestre.

Au 4ème trimestre, le chiffre d’affaires est en croissance de +17,3% à 188,7 M€. Une solide performance qui confirme la dynamique de croissance de la division Systèmes d’Interconnexion et traduit en particulier des effets de rattrapage attendus de la division Aérostructures. C’est aussi un signal positif pour le groupe en profonde mutation.

Par division, le chiffre d’affaires 2018 de l’activité Aérostructures est stable à taux de change constants à 384,2 M€ (-3,2% en données publiées), soutenu par les volumes importants de l’A320, du Boeing 787 et par l’augmentation des livraisons du Falcon 7X/8X. Sur l’ensemble de l’année, ces programmes compensent les baisses de cadence des programmes Embraer E1, A330 et A380. L’activité Systèmes d’Interconnexion s’inscrit en forte progression de +7,9% en 2018 à taux de change constants et de +5,6% en données publiées. La croissance du 4ème trimestre de +8,7% à taux de change constants confirme que les nouveaux projets, tels que le Mitsubishi MRJ et l’activité cabine, ainsi que les volumes de commandes d’Airbus A320 et A350, permettent de plus que compenser les baisses liées à l’A380 et à l’A330.

Pour 2019, le Groupe confirme ses perspectives et devrait produire une croissance organique significative de son chiffre d’affaires hors effets de change et mettre en œuvre des investissements importants pour finaliser le plan de Transformation 2020. En raison de coûts de démarrage de la branche Systèmes d’Interconnexion et de l’avancée du plan de Transformation 2020 dans la branche Aérostructures, le Groupe générera une marge opérationnelle récurrente positive et un free cash-flow opérationnel négatif. Par ailleurs, les transferts de fabrication se poursuivent entre les sites tchèque et bulgare, dont la seconde tranche sera réalisée en 2019.

/// Le groupe Latécoère inaugure sa nouvelle usine en Bulgarie

—♦—

visuel : Latecoere

AAF /// END

Charger plus d'articles


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *