Les forces armées françaises ont mené dimanche 3 février 2019 une opération conjointe avec l’armée tchadienne au Nord du pays pour frapper une colonne de 40 pickups d’un groupe armé en provenance de Libye et qui tentait de s’infiltrer sur le territoire tchadien.

L’État-Major des armées françaises a révélé ce lundi matin avoir déployé dimanche, vers 18h00 heure de Paris, une patrouille de Mirage 2000 en réponse à la demande des autorités tchadiennes. Engagés depuis la base de N’Djamena, les Mirage 2000 avaient effectué le dimanche 3 février matin une démonstration de force « show of force » au-dessus de la colonne pour tenter de les dissuader. La progression des pickups se poursuivant malgré cet avertissement, une seconde patrouille de Mirage 2000 a décollé dans l’après-midi pour procéder à deux frappes au Nord du Tchad. «L’intervention a permis d’entraver cette progression hostile et de disperser la colonne » précise un message de l’État-Major des armées françaises sur les médias sociaux.

—♦—

visuel : État-Major des armées françaises

AAF /// END/// Derniers articles

Charger plus d'articles

 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *