La compagnie canadienne vient de confirmer le décalage de l’ouverture de plusieurs lignes de son programme de vols d’été 2019 en raison de sa flotte de Boeing 737 MAX, toujours interdite de vol au Canada et dans plusieurs pays dans le monde. Air Canada a ainsi révisé son programme jusqu’au 30 juin prochain avec une série de mesures d’atténuation, de modifications d’horaires et de suspensions temporaires de liaisons.

Rappelons qu’Air Canada est le principal exploitant du Boeing 737 MAX au Canada avec 24 exemplaires en service, devant WestJet (13) et Sunwing Airlines (3). Conformément à l’avis de sécurité émis par Transports Canada le 13 mars, Air Canada a cloué au sol sa flotte de 24 Boeing 737 MAX. Comme la date de levée de l’interdiction de vol du 737 MAX n’est pas connue et n’est à priori même pas estimable à l’heure actuelle, la compagnie qui devait recevoir six exemplaires supplémentaires de 737 MAX en mars et en avril pour assurer son programme de vol d’été 2019 à été contrainte de réagir en affectant d’autres types d’appareils à des liaisons qui étaient assurées par le 737 MAX. Elle a donc prolongé la location d’appareils qui devaient être retirés de la flotte et accéléré l’intégration d’Airbus A321 récemment acquis à la compagnie WOW air qui a fait faillite.

Airbus A330 Air Canada

Pour libérer des avions, deux vols quotidiens entre Toronto et Calgary seront regroupés et assurés en Airbus A330 et certains vols intérieurs, comme Toronto-Edmonton, seront assurés avec des appareils d’Air Canada Rouge. La compagnie collabore aussi avec d’autres transporteurs de Star Alliance pour apporter des solutions à ses passagers, comme avec le vol Montréal-Francfort qui sera assuré par la compagnie Lufthansa jusqu’au 30 juin. Dans certains cas elle n’a pas eu d’autres choix que de décaler l’ouverture de liaisons saisonnières :

  • Toronto-Portland débutera le 1er juillet au lieu du 24 mai
  • Vancouver-Boston sera exploitée à partir du 16 juin au lieu du 1er juin
  • Calgary-Halifax sera lancée le 1er juillet au lieu du 18 mai
  • Toronto-Shannon débutera début juillet
  • Montréal-Bordeaux initialement prévue le 25 mai débutera le 1er juillet

Les passagers concernés par ces décalages d’ouverture de ligne et qui disposaient déjà d’un billet, ont normalement été contactés par la compagnie afin de trouver un nouvel itinéraire pour leur voyage.

Air Canada Rouge Airbus A319 C-FYNS

Air Canada Rouge Airbus A319 C-FYNS

/// Un début de saison gâché

Ces décalages d’ouverture de lignes, sont forcement préjudiciables pour les voyageurs mais aussi pour la compagnie aérienne, qui perd par exemple le premier round du match qui l’oppose à sa rivale Air Transat sur la ligne transatlantique Montréal – Bordeaux que les deux transporteurs avaient décidé d’opérer cette saison en monocouloir. Une question subsiste notamment sur cette axe très prisé de la clientèle québécoise : quel type d’avion opérera la ligne à son ouverture ? Air Canada n’est aujourd’hui pas en mesure d’y répondre et espère encore que les 737 MAX auront repris du service d’ici-là.

/// 737 MAX : Boeing doit revoir la copie des modifications du logiciel MCAS

—♦—

visuels : G.Carré , G.Février et BriYYZ

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *