Le transporteur national Air Canada a confirmé avoir entamé des négociations exclusives avec le groupe Transat, l’un des leaders mondiaux de la distribution de voyages, pour regrouper les deux sociétés.

Boeing 777 Air Canada

Le regroupement de deux entreprises du transport aérien et du voyage permettra la création à Montréal d’un chef de file à l’échelle mondiale du voyage d’agrément, du tourisme et de la distribution de voyages et soutiendra l’essor du tourisme sur le territoire. Le contrôle de Transat A.T. inc. restera au Québec indique Air Canada dans son communiqué.

« L’acquisition présente une occasion unique de se mesurer aux plus grands du marché mondial du voyage d’agrément. Nous pourrons ainsi élargir notre plaque tournante de Montréal, l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, où nous avons ajouté 35 liaisons depuis 2012 pour les collectivités de Montréal et du Québec, et au départ de laquelle nous avons transporté 10 millions de passagers en 2018 seulement », a souligné Calin Rovinescu, président et chef de la direction d’Air Canada.

Le rachat de Transat est évalué à environ 520 M$. Le groupe Air Canada dispose des fonds nécessaires pour conclure cette transaction qui  reste assujettie à l’approbation des actionneurs et des autorités compétentes.

/// Deux compagnies loisirs dans un même groupe?

Cette annonce remet peut-être en question l’avenir des deux marques commerciales loisirs Air Transat et Air Canada Rouge, qui exploitent le même segment de marché et se retrouvent même sur certaines destinations en concurrence directe. Nul ne sait si les deux entités perdureront côte à côte dans le même groupe. Si dans son communiqué, la direction d’Air Canada affirme que « le regroupement de ces deux chefs de file québécois du voyage profitera à toutes les parties prenantes », il n’en reste pas moins que cela risque dans les faits de limiter la concurrence tarifaire entre les opérateurs, avec le risque pour le consommateur d’avoir moins de choix à l’avenir.

Si la transaction aboutit, Air Canada reprendrait une avance considérable sur son plus grand rival à l’échelle nationale, à savoir WestJet qui aurait lui aussi bien aimé mettre la main sur Transat et présage aussi d’une nouvelle vague de consolidation dans le secteur de l’aérien.

—♦—

/// Air Transat devient le 1er opérateur nord-américain de l’A321LR

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

AAF /// END

visuels : BriYYZ sous (CC BY-SA 2.0) et G.Février


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *