Le week-end dernier a eu lieu le meeting aérien Paris-Villaroche Air Legend avec une météo mitigée mais un plateau aussi varié qu’impressionnant pour passer le week-end la tête dans les nuages. Plus de 40.000 visiteurs se sont rendus sur le terrain pour voir et souvent revoir une petite centaine d’aéronefs réunis pour l’occasion.

 

Comme annoncé dans notre article précédent, l’histoire de l’aviation de la seconde guerre mondiale était particulièrement représentée. Si certains appareils sont des habitués des meetings français comme le Rafale Solo Display (RSD), le DC3 Chalair, ou encore le P51D « nooky booky IV», d’autres faisaient leur première apparition en France comme le Mig15, en réalité un PZL Mielec SB LIM2 construit sous licence MIG en Pologne. Les visiteurs ont aussi eu le plaisir de  voir évoluer une patrouille de spitfire, des mustangs en formation avec un DC3, trois avions ayant participé à la bataille de France : le Curtiss H75, le hurricane et le MS406 (en réalité un D-3801 qui est une évolution Suisse du 406 et effectivement appelé ms412). On regrettera un peu l’absence de quelques appareils mythiques et celle d’un des trois P51D qui devaient voler avec le DC-3, malheureusement endommagé lors de son atterrissage au Touquet plus tôt cette saison, ou encore celle du F86 sabre bloqué en Autriche à cause de la météo.

Les badauds du dimanche ont été déçus par la présentation de la patrouille de France qui n’a fait que quelques passages le matin avant de partir sur Lens. Une déception en partie compensée en fin de meeting par la présentation dynamique de la patrouille Tranchant, qui évolue sur cinq Fouga Magister et compte en son sein quelques noms bien connus de l’aviation comme Jack Krine, ancien pilote de chasse et membre de la Patrouille de France (Leader Solo de 1976-1978), Claude Espinet, ancien pilote de chasse et membre de la Patrouille de France et pilote de démonstration de Mirage F1, ou encore Hugues Duval, leader de la Patrouille Tranchant depuis 10 ans et pilote d’un certain Cri-Cri.

Le meeting de Paris-Villaroche Air Legend est aujourd’hui un des événements phares de la saison des spectacles aériens en France et s’inscrit désormais dans tous les agendas des passionnés de l’aviation comme un meeting incontournable. Alors rendez-vous l’année prochaine au portes de Paris pour la troisième édition qui aura lieu les 12 et 13 septembre 2020 !

 

—♦—

✈︎ Meeting et évènements aéronautiques 2019

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// END

visuels : V.Massé



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels faciles et rapides /// en bêta-test ⇓
 

2 réflexions sur “/// Retour en images sur l’incontournable meeting de Melun-Villaroche

  1. Bonjour,

    Il doit y avoir une petite étourderie dans l’article, car une photo montre un P-51 D en vol ! Pour ce meeting, ils étaient même deux et ont volé de conserve avec un DC-3 pour rendre célébrer les 75 ans des débarquements alliés en France.

    Autre correctif. Il n’existe, hélas, plus de MS-406 dans le monde. Le seul représentant est un D.3801, une amélioration suisse ; certains auteurs indiquent que, dans la nomenclature Morane-Saulnier, cette version était désigné MS-412. Quoiqu’il en soit, esthétiquement parlant, cet appareil est proche d’un MS-410 que d’un MS-406.

    • Bonjour et merci de votre message.
      Concernant le MS-406, il s’agit bien d’un D-3801 qui est une évolution Suisse du 406 (effectivement appelé ms412) mais qui est le seul survivant de la famille du ms406.
      Pas d’étourderie sur la photo d’un P-51 D en vol, bien prise le jour du meeting mais nous allons clarifié la phrase pour éviter toute confusion.
      Bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *