Les produits passages de l’ensemble du réseau ont atteint 5,164 milliards de $, en hausse de 146 M$ (+2,9 %) par rapport au même trimestre en 2018. Un résultat sans précédent pour un troisième trimestre. La hausse de 4,8 % du rendement unitaire contrebalance en partie le recul de 1,8 % du trafic. Rappelons que sur ce trimestre l’interdiction de vol visant les appareils 737 MAX de Boeing fait baisser la capacité de la compagnie de 2,1 %.

Au cours du troisième trimestre de 2019, les charges d’exploitation d’Air Canada étaient de 4,597 milliards de $, en hausse de 105 M$ (+2 %) vs le troisième trimestre 2018. Dans le même temps, le BAIIA d’Air Canada (bénéfice avant intérêts, impôts et dotation aux amortissements et aux pertes de valeur) a atteint 1,472 milliard de $, soit une progression de 9 % par rapport au troisième trimestre 2018. Une performance de 5 % supérieure aux prévisions d’Air Canada formulées fin juillet 2019, essentiellement attribuable au prix du carburant inférieur aux hypothèses de la compagnie.

Sur le T3 2019, le bénéfice net d’Air Canada est de 636 M$, soit un bénéfice net dilué par action de 2,35 $, contre un bénéfice net de 702 M$ (2,55 $ dilué par action) au troisième trimestre 2018. Le bénéfice net ajusté est de 613 M$, soit un bénéfice net ajusté par action résultat dilué de 2,27 $ au troisième trimestre de 2019.

« Je suis heureux d’annoncer que le troisième trimestre a été excellent pour Air Canada, avec des produits d’exploitation sans précédent de près de 5,6 G$ et des liquidités record d’environ 7,4 G$. Impressionnants en soi, ces résultats sont d’autant plus remarquables qu’ils ont été atteints malgré les graves perturbations visant nos activités et notre structure de coûts qu’a entraînées l’interdiction de vol des appareils 737 MAX de Boeing. », a déclaré Calin Rovinescu, président et chef de la direction d’Air Canada. « nous avons su gérer l’enjeu extrêmement épineux qu’est l’immobilisation au sol des appareils 737 MAX de Boeing depuis bientôt huit mois (…) en procédant à la location avec équipage de deux appareils A330 d’Airbus afin de nous assurer une capacité suffisante pour la période hivernale. Je demeure néanmoins convaincu que, si les organismes de réglementation lèvent l’interdiction de vol à court terme, notre programme de transformation en cours retrouvera sans tarder sa précédente vitesse de croisière. »

Concernant les Boeing 737 MAX, Air Canada qui a récemment reculé le retour des avions en flotte au moins à la mi-février 2020, rappelle que les 12 exemplaires de 737 MAX normalement attendus en 2019, devraient désormais lui être livrés en 2020 et les que 14 autres, dont la livraison est prévue pour 2020, devraient bel et bien être livrés durant cet exercice.

—♦—

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// END

visuels : Air Canada

Cyber monday


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *