L’aéroport de La Réunion Roland Garros vient de publier les chiffres de fréquentation de la plateforme en 2019 avec un trafic record en décembre et un résultat stable sur l’ensemble de l’année, avec 2 488 014 passagers soit +0,5% versus 2018.

Vue aérienne des terminaux et du tarmac

L’aéroport réunionnais a accueilli un trafic record de 242 138 passagers en décembre (+6,8%) et un total de 2 488 014 passagers, avec des pics quotidiens à plus de 10 000 passagers enregistrés les 21 et 28 décembre à l’occasion des fêtes de fin d’année. Sur ce dernier mois de l’année, le nombre de passagers locaux, commençant ou terminant leur voyage à La Réunion, a augmenté de 8,4% pendant que se confirmait le ralentissement du trafic de transit (à peine plus d’un millier de passagers, -75%). La progression s’établit à 8,3% sur l’axe métropole-Réunion et le nombre de passagers progresse globalement de 8,9% sur les lignes régionales grâce au dynamisme des routes vers Maurice (+8,6%), Mayotte (+7,9%), Madagascar (+12%), l’Afrique du Sud (+13,3%), les Seychelles (+7,5%) et les Comores (+0,6%). Les lignes long-courrier internationales voient leur fréquentation progresser plus modestement de 0,9%, grâce à une hausse de 10,2% des passagers sur Réunion-Bangkok et malgré une diminution de 2,4% sur Chennai (Inde) et de 47,5% sur Guangzhou (Canton, Chine).

Le trafic de marchandises enregistre pour sa part un repli de 3,1%, à 4 019 tonnes, en lien notamment avec une réduction de la fréquence des vols cargos. A noter : sur le mois, les exportations ont été supérieures aux importations.

©AéroportdeLaRéunionRolandGarros

/// Trafic fert et passagers de l’année 2019

L’aéroport Roland Garros poursuit sa croissance sur l’année 2019 avec une légère progression (+0,5%), moins importante que les deux années précédentes.

Le nombre de passagers locaux a augmenté de 1,2% pendant que le nombre de passagers en transit reculait de 31,1%, touché par la réduction des opérations de Corsair dans la zone océan Indien et par la baisse de fréquentation de la ligne Tananarive-Réunion-Guangzhou d’Air Madagascar. Sur l’axe métropole, la disparition de la compagnie XL Airways en septembre a affecté la fréquentation qui reste stable par rapport à 2018.

Les lignes régionales progressent de 2,9% : avec +11,5% vers l’Afrique du Sud, Les Seychelles (+3,1%), Maurice la deuxième routes la plus importante en trafic à l’aéroport (+0,8%) et Mayotte (+0,1%). Le trafic sur les Comores chute en 2019 (-24,7%). Sur le long-courrier international, le nombre de passagers a globalement progressé de 5,5% en 2019, malgré une baisse de 17,1% constatée sur Réunion-Guangzhou. La ligne Réunion-Bangkok progresse de 5,9% et la desserte de Chennai a réussi à attirer 24,2% passagers de plus qu’en 2018.

Enfin, le trafic de marchandises a enregistré une légère baisse (-0,3%) en 2019, recul constaté tant sur les tonnages débarqués (-0,2%, 20 607 tonnes) que sur les exportations (-0,4%, 8 498 tonnes).

—♦—

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

visuels : Aéroport de La Réunion

Cyber monday


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *