Le régulateur brésilien antitrust a approuvé ce lundi le rachat par Boeing de la division aviation commerciale d’Embraer sans restriction, précise l’agence brésilienne dans son communiqué. Ce rapprochement doit offrir aux deux entreprises des synergies importantes.

Rappelons que le constructeur aéronautique brésilien a annoncé le 5 juillet la signature d’un protocole d’accord et la création d’une coentreprise avec l’avionneur américain dans les domaines des avions commerciaux, dont le programme de jet E2. Une réponse au rapprochement récent de Bombardier et d’Airbus sur le programme d’appareils CSeries qui permettra à Boeing de proposer sur le marché une gamme d’appareils allant de 80 sièges pour le plus petit à plus de 450 sièges dans son futur 777x en version densifiée.

Le partenariat stratégique qui se décide entre Boeing et Embraer prendra effet sur la commercialisation des avions et des services d’Embraer via une entité rebaptisée Boeing Brasil pour l’occasion.

Embraer E190-E2

Les conditions du rapprochement approuvées par les deux partenaires en 2019 définissent en effet la création d’une coentreprise pour les avions commerciaux et les activités de services d’Embraer, dans laquelle Boeing détiendra 80% du capital et Embraer les 20% restants. Boeing fera l’acquisition d’une participation de 80% dans la coentreprise pour un montant de 4,2 milliards de dollars. Ce partenariat devrait être neutre par rapport au bénéfice par action de Boeing en 2020 et devrait créer d’ici la troisième année d’exploitation des synergies annuelles estimées à environ 150 millions avant impôts. Si la coentreprise « aviation commerciale » voit le jour, elle sera dirigée par une direction basée au Brésil, alors que Boeing conservera le contrôle opérationnel et le contrôle de gestion de la nouvelle société, qui relèvera directement de Dennis Muilenburg, président-directeur général de Boeing. Embraer conservera les droits de consentement pour certaines décisions stratégiques, telles que le transfert des opérations du Brésil.

Embraer et Boeing ont également convenu des conditions de création d’une autre coentreprise pour la promotion et le développement de nouveaux marchés pour le KC-390, dans laquelle Embraer détiendra une participation de 51% et Boeing les 49% restants.

—♦—

/// Embraer et le Brésil souhaitent un nouvel avion de transport léger

AAF /// END

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles

visuels : AAF et Embraer

Offres incroyables code promo 24HOURS


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *