L’école de pilotage Aero Locarno SA, organisme de formation agréé (ATO) membre de l’Association suisse des écoles de pilotage (SwissPSA) a sélectionné, au terme d’une étude comparative, le biplace de conception aluminium « made in belgium » Sonaca 200 pour compléter et renouveler sa flotte de monomoteurs à piston destinés à l’apprentissage avec une commande de 5 appareils. L’avionneur belge Sonaca Aircraft, qui compte une quinzaine d’appareils livrés en service, décroche ainsi sa première commande de la part d’un client suisse.

Aero Locarno, qui travaille également pour le programme de formation au pilotage SPHAIR financé par les Forces aériennes suisses, dispose actuellement d’une flotte de 9 Piper et Cessna de même qu’un simulateur professionnel fixe. La structure a d’ailleurs doublé sa capacité de formation et la taille de sa flotte au cours des  deux dernières années sous l’impulsion du nouveau management.

 

Les performances du Sonaca 200, particulièrement à son aise dans l’exercice exigeant du vol en montagne, notamment grâce à son taux de montée et son coût d’exploitation plus faible que des avions d’ancienne génération, répondent parfaitement aux besoins des grands centres de formation au pilotage et ont, semble t-il, conforté Aero Locarno dans leur choix. « Le Sonaca 200 sort clairement du lot ! » affirme Stefano Buratti, CEO d’Aero Locarno et d’ajouter « Avec sa structure en aluminium, le Sonaca 200 est un avion d’école robuste et facile à réparer. Stable et agile, l’appareil s’est avéré facile à piloter y compris en conditions de turbulences. » L’école, qui n’a pas précisé son choix de version du Sonaca 200, recevra ses premiers avions à partir du milieu de l’année prochaine.

Pour Pierre Van Wetter, Chief Commercial Officer et Co-Fondateur de Sonaca Aircraft « La motorisation et les hauts taux de montée s’avèrent particulièrement adaptés aux vols en montagne, et ce, quelque soit la masse d’emport de l’avion. Nous sommes convaincus que le Sonaca 200 a toute sa place en Suisse ».

Pierre Van Wetter, Directeur Commercial et co-fondateur de Sonaca Aircraft

Pierre Van Wetter, Directeur Commercial et co-fondateur de Sonaca Aircraft

/// Le biplace d’école et d’aéroclub à l’heure du big-data

Certifié EASA CS-VLA (ELA1) depuis juin 2018, le Sonaca 200 équipe déjà plusieurs centres d’entraînement, de formation au pilotage et aéroclubs en Europe. Il est décliné en deux versions, le Sonaca 200 Trainer avec un cockpit analogique affiché à 182 500 € et le Sonaca 200 Trainer Pro équipé d’un Glass Cockpit complet Garmin G500 TXI couplé au navigateur GTN proposé au tarif de 213 500 €. L’avion mesure 9,15 m d’envergure pour 7,00 m de longueur et embarque sous le capot un moteur BRP Rotax 914 F Turbo de 115 ch.

 

Pour suivre facilement les performances des flottes et leur entretien, Sonaca Aircraft propose le suivi numérique des avions via une plateforme baptisée « My Sonaca » qui permet notamment aux exploitants d’accéder à l’ensemble de l’avion de manière digitale (manuels, maquette 3D, détails et disponibilité des pièces détachées) et d’effectuer directement la commande des pièces. L’outil offre également un carnet d’entretien en ligne, véritable carnet de santé numérique de l’avion, qui regroupe les données de maintenance, d’interventions et le relevé d’heures de chaque appareil. Un atout de taille pour le marché de la seconde main.

/// Jusqu’à 3 avions par mois en 2020

Sonaca Aircraft est installé depuis l’été 2019 dans de nouvelles installations situées sur l’aérodrome de Namur, en Belgique, où il dispose d’un hall de 2 000 m2 avec deux lignes d’assemblage pour produire à terme 60 à 80 avions par an. « Les commandes continues d’arriver. Nous avons fini l’année 2019 avec un volume de commandes grandissant et régulier. » se réjouit Pierre Van Wetter, qui précise également à notre rédaction qu’environ 70% des appareils en commande sont des versions Glass cockpit.

 

La deuxième ligne d’assemblage de Namur qui permet d’avoir jusqu’à 10 appareils en assemblage a d’ailleurs démarré en février dernier et répond aux exigences de montée en cadence programmées par le constructeur qui table sur la livraison d’environ 28 avions en 2020. La cadence de production moyenne de 2 avions par mois devrait ainsi passer à 3 exemplaires assemblés par mois au cours du 4e trimestre 2020 et davantage encore en 2021.

⇓ À lire sur le même sujet ⇓

/// Sonaca Aircraft présente la version « glass cockpit » Garmin du Sonaca 200

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

AAF /// END

visuels : Sonaca Aircraft



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *