Nous en avons tous conscience, 2020 n’est pas une année comme les autres ! Dans le contexte sanitaire actuel lié à l’épidémie de Covid19, les cérémonies traditionnelles du 14 juillet en France en seront largement modifiées et graviteront autour d’une cérémonie d’hommages aux personnes engagées dans la lutte contre le coronavirus. Elle se tiendra à Paris sur la place de la Concorde.

Pas de grand défilé militaire au sol comme les années précédentes, mais les passionnés d’aviation pourront tout de même profiter d’un défilé aérien avec un nombre de machines restreint qui regagneront directement leurs bases d’origine après le passage au dessus de l’avenue des Champs-Élysées.

La rédaction d’actu-aero.fr était mardi 30 juin sur la base aérienne 123 d’Orléans-Bricy, pour assister à l’entraînement des pilotes pour le défilé aérien du 14 juillet. Une première pour la BA123, suite à la fermeture programmée pour 2021 de la base aérienne 279 de Châteaudun qui accueille traditionnellement ces répétitions.

Une grande répétition qui s’est déroulé sous l’oeil attentif du Général de division aérienne Laurent Lherbette présent sur base pour s’assurer du bon déroulement du défilé aérien. Notez que cette journée était la seule occasion pour les aéronefs engagés de prendre leur repère ensemble, une 2ème répétition plus petite aura lieu le 9 juillet prochain au dessus des Champs Elysées avec seulement les leaders.

/// Programme du défilé aérien du 14 juillet 2020

Comme le veut la tradition, le défilé aérien s’ouvrira avec le passage de la Patrouille de France en formation « big-nine » dès l’arrivée du Président de la République en tribune présidentielle. 

Le défilé rassemblera 51 aéronefs en vol et sera composé de 14 blocs illustrant les missions permanentes ou ponctuelles réalisées par des avions de chasse, de transport tactique et stratégique de l’Armée de l’air, de la Marine Nationale, ou encore de la Sécurité Civile française. Ce sera notamment l’occasion de voir des avions ayant participé à l’opération Résilience au pic de l’épidémie de Covid19, comme l’A330 MRTT Phénix, l’A400M, ou encore le casa 235 en configuration « nurse ».

Notons la présence de la Luftwaffe (l’armée de l’Air Allemande) qui se joindra au défilé avec un A400M ayant également réalisé des vols sanitaires de la France vers l’Allemagne et de deux chas seurs Eurofighters de la Royal Air Force qui voleront en patrouille avec deux Rafales français.

⇓ Voici pour vous, un avant-goût des festivités aériennes ⇓

 

Viendra ensuite le défilé des troupes à pied, qui comptera environ 200 aviatrices et aviateurs. L’Armée de l’air sera cette année représentée au sol par 4 unités : l’École de l’air (EA) de la base aérienne 701 de Salon-de-Provence, l’École de formation des sous-officiers de l’Armée de l’air (EFSOAA) de la base aérienne 721 de Rochefort, les pompiers de l’air, une unité qui a joué un rôle essentiel dans la décontamination du personnel et des aéronefs après chaque transfert et un panel du personnel de la base aérienne 702 d’Avord. Également présente la Musique, qui est stationnée sur la BA107 de Vélizy-Villacoublay.

En l’honneur des 80 ans de l’appel du général de Gaulle, les unités de l’Armée de l’air héritières des traditions des Forces aériennes françaises libres (FAFL), prendront également part au défilé des troupes à pied, en mettant à l’honneur leurs drapeaux et fanions.

Enfin pour clôturer la cérémonie, les voilures tournantes défileront à leur tour et le public pourra observer dans le ciel parisien 20 hélicoptères qui survoleront les Champs en 5 blocs, avec la présence d’appareils ayant servi à la lutte contre le Covid19 : Caracal, Puma mais aussi les EC145 de la sécurité civile.

/// Le défilé en chiffres :

 Altitude des transits :

 – avions : 1000 pieds (environ 300m)

  – hélicoptères : 600 pieds (environ 200m)

 Vitesse au dessus des champs :

 – avions à réaction : 300 nœuds (environ 550 km/h)

 – avions de transport : 180 nœuds (environ 330 km/h)

– hélicoptères : 90 nœuds (environ 160 km/h)

 Distance :

– entre les aéronefs : environ 5 à 10 mètres

– entre deux blocs avions : environ 6,2 km 

– entre deux blocs hélicoptères : environ 1 km 

– distance du défilé : environ 9 km (de la Défense à la place de la Concorde).

/// Ordre de passage et moyens engagés :

Les avions ouvriront le bal à 11h11 (heure de Paris), suivis à 11h33 par les hélicoptères.

 

Separateur fin article

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *