Huit exemplaires de Boeing 787 sont retirés du service et cloués au sol à la demande du constructeur américain en attendant une inspection et des réparations du fuselage selon les informations de la chaîne économique Bloomberg

Mauvaise surprise de rentrée pour plusieurs compagnies aériennes dont Singapore Airlines, United Airlines et Air Canada, contraintes d’immobiliser un total de huit appareils long-courriers de dernière génération après la révélation par Boeing de la découverte de deux « problèmes de fabrication distincts » sur le fuselage du Dreamliner.

Boeing 787 Air Canada

L’avionneur américain a indiqué ce vendredi dans un communiqué que les problèmes en question ont été identifiés au niveau de la jonction des sections du fuselage arrière des avions qui « ne répondent pas aux normes de conception de Boeing ».

Le programme Dreamliner de Boeing a déjà connu plusieurs bévues et incidents depuis sa mise en service en 2011, ayant nécessité des immobilisations temporaires d’appareils déjà livrés, comme en 2013 après la fusion de la batterie de deux appareils ou l’usure anormale des pales du moteur Trent 1000 de Rolls-Royce qui avait notamment touché la compagnie française Air Austral en 2018.

Boeing est régulièrement pointé du doigt par ses clients pour des problèmes de qualité sur certains de ses appareils, notamment les 787 Dreamliner et les ravitailleurs KC-46 de l’Armée de l’air américaine.

Le KC-46 a en effet connu en 2019 un incident concernant les fixations du plancher de soute, qui faisait suite à la découverte plus tôt par l’US Air Force d’outils « égarés » et la présence de corps étrangers (résidus de perçage, chutes de câbles…) dans le fuselage et dans des compartiments de l’aile de l’avion ravitailleur, qui avait contraint le client étatique à suspendre à deux reprises les livraisons début 2019. Un problème aussi rencontré sur des 787 assemblés dans l’usine de Charlotte, qui avait poussé la compagnie aérienne Qatar à bannir le site de production en refusant tout avion en provenance de cette FAL (ligne d’assemblage finale).

Separateur fin article

/// Les Boeing KC-46 de l’US Air Force interdits de fret et de passagers

visuels : AAF, JB.Rouer et Boeing

/// DERNIERS ARTICLES

⇒ CHARGER PLUS D'ARTICLES

Cyber monday


 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *