L’Organisation européenne pour l’exploitation des satellites météorologiques (EUMETSAT pour l’anglais European Organisation for the Exploitation of Meteorological Satellites), organisation intergouvernementale basée en Allemagne qui fédère 30 États européens rejoint les signataires du « joint statement on the institutional exploitation of Ariane 6 and Vega C » en faveur d’une préférence européenne des lanceurs pour les missions institutionnelles de l’Europe.

EUMETSAT rejoint les institutions européennes déjà engagées dans cet accord initié par l’ESA (Agence Spatiale Européenne) en octobre 2018 pour favoriser l’utilisation des lanceurs conçus et fabriqués en Europe pour les besoins de lancements institutionnels. Ses satellites seront donc désormais lancés en priorité par Ariane 6 ou Vega C. 

Vol à 25€

L’organisation confirme également l’option posée pour le lancement par Arianespace de son satellite d’imagerie de troisième génération MTG-I2 et la convertit sur la future fusée Ariane 6. 

L’objectif d’EUMETSAT pour les prochaines années est d’ajouter six satellites supplémentaires à lancer pour compléter ses systèmes MTG et Metop-SG. Les deux partenaires vont ainsi revoir et consolider le calendrier de lancement des cinq satellites météorologiques présent dans le carnet de commandes (MTG-I1, MTG-S1, MTG-I2 , METOP-SG A1 & METOP-SG B1) et d’un lancement supplémentaire toujours en option.

Separateur fin article

/// VS24 : nouvelle fenêtre de tir pour Soyuz /FalconEye mardi soir

visuel : Arianespace

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *