En dépit du contexte sanitaire de pandémie mondiale de 2020 Arianespace a réalisé 10 lancements et mis en orbite 166 satellites et termine l’exercice avec un carnet de commandes de plus de 3,2 milliards d’euros. Pour 2021, Arianespace prévoit une activité encore plus soutenue qu’en 2020 et se prépare avec ses partenaires à l’exploitation des nouveaux lanceurs Vega C et Ariane 6 en phase stabilisée.

L’opérateur européen de lancements spatiaux a réalisé 10 lancements en 2020 : trois avec Ariane 5, cinq avec Soyuz et deux avec Vega, soit un de plus que l’année précédente, en dépit de l’impact de la COVID- 19. Sur les 10 lancements, sept étaient strictement commerciaux. L’année 2020 aura également été marquée par trois réalisations inédites d’Arianespace, révélatrices de sa capacité à répondre aux mutations du marché : le lancement simultané de trois satellites vers l’orbite géostationnaire sur une même Ariane 5 ; le premier lancement partagé européen de petits satellites sur Vega, avec 53 charges utiles  et trois lancements Soyuz depuis deux sites de lancement différents pour la constellation OneWeb. Cette activité soutenue lui permet de réaliser un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros, stable par rapport à l’année précédente.

/// trois ans d’activité dans le carnet de commande

Sur le plan commercial, Arianespace a consolidé le carnet de commandes de ses différents lanceurs (Ariane 5, Ariane 6, Soyuz, Vega et Vega C).

Intelsat a signé un contrat portant sur le lancement de trois satellites C-band, dont deux pour Ariane 5 et un pour Ariane 6
Eutelsat a commandé le lancement de son satellite de nouvelle génération EUTELSAT-10B sur Ariane 5 et la confirmation sur Ariane 6 de trois options définies selon les termes d’un contrat cadre conclu en 2018 ; 
OneWeb, repris par le Gouvernement britannique et l’opérateur mondial de télécommunications Barthi, a confirmé 16 lancements à bord de Soyuz dont le premier a été réalisé le 18 décembre dernier ; 
Airbus Defence and Space a contracté pour lancer quatre satellites CO3D prévus sur Vega C et six petits satellites à lancer conjointement en passagers auxiliaires sur le prochain vol Vega VV18 en 2021.

Ces contrats commerciaux ont été complétés par deux importants accords institutionnels : le premier avec la Commission européenne pour la pré-commande de quatre Ariane 62 pour lancer huit satellites Galileo à partir de 2022 ; le second avec l’opérateur européen de météorologie par satellite Eumetsat, qui a confirmé le choix de lancer son satellite d’imagerie de troisième génération MTG-I2 sur Ariane 6. 

Vol à 25€

Au total, le carnet de commandes d’Arianespace s’établit, en valeur, à plus de 3,2 milliards d’euros (hors pré-réservations institutionnelles de l’année 2020), qui représente plus de trois ans d’activité.

/// L’année de Vega C et d’Ariane 6

En 2021, Arianespace prévoit de réaliser en plus des missions géostationnaires à bord d’Ariane 5 ou en orbite basse à bord de Vega, plusieurs lancements emblématiques comme la mise à poste par Ariane 5 du James Webb Space Télescope (JWST) de la NASA, fruit d’un partenariat avec l’ESA, la poursuite du déploiement de la constellation européenne de navigation Galileo avec Soyuz et le lancement inaugural de Vega C. 

Cette nouvelle année sera surtout marquée de la préparation de l’exploitation de Vega C et d’Ariane 6 en phase stabilisée avant la phase de transition. Dans ce contexte, l’industriel prépare l’accord avec la Commission européenne, en lien avec l’ESA, pour une commande groupée de lancements pour Galileo (avec Ariane 62) et pour Copernicus (avec Vega C) dans le cadre du budget pluri-annuel 2021-2027.

En phase stabilisée, Ariane 6 pourra aussi bien remplir les missions de lancements multiples de petits satellites que les lancements dédiés aux charges utiles les plus lourdes vers l’orbite géostationnaire, en passant par les déploiements des grandes constellations. Le nouveau lanceur lourd européen dont l’étage supérieur bénéficie d’un moteur réallumable, offrira pour la première fois à l’Europe la possibilité d’envisager des missions d’exploration vers la Lune et Mars.

Separateur fin article

visuels : Arianespace

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *