La société française Arianespace a signé avec Airbus le contrat de services de lancement à bord du lanceur Vega C des quatre satellites optiques de nouvelle génération de la constellation CO3D.

La constellation CO3D (acronyme de Constellation Optique en 3D) développée avec le CNES, l’agence spatiale française, sera composée de quatre mini-satellites d’observation de la Terre d’une masse au décollage d’environ 300 kg chacun et fournira des images stéréoscopiques de la Terre d’une résolution de 50 cm avec un fort taux de revisite.

 

Pour le lancement pour l’instant prévu en 2023, les satellites tout- électriques développés par Airbus seront placés ensemble en tant que co- passagers à bord du lanceur Vega C qui aura pour mission de les placer sur une orbite polaire à 500 km d’altitude.

Satellites de la constellation CO3D (acronyme de Constellation Optique en 3D)

Satellites de la constellation CO3D

Les données acquises par la constellation CO3D alimenteront la chaîne de traitement digital d’Airbus, qui intégrera les algorithmes du CNES pour créer des cartes 3D ultra précises de la surface.

Le lancement inaugural du lanceur Vega C, nouvelle version du lanceur Vega avec des évolutions sur les propulseurs à propergol solide (version P120 du premier étage et Zefiro 40 au deuxième étage) est prévu pour 2021.

lanceur Vega

Separateur fin article

/// Espace : Atterrissage terrestre des échantillons de l’astéroïde Ryugu

visuels : Airbus Defense & Space

/// DERNIERS ARTICLES

Charger plus d'articles



 
[ Nouveau ] Vos recherches de vols et d’hôtels à petits prix ! ⇓
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *